On va aller où ?

 

Tracés de notre voyage

1-2 mois avant l’échéance de la fin de nos visas, comme des électrons libres nous sonnons à toutes les portes et cherchons d’autres solutions.

Nous ressassons le pourquoi nous nous trouvons dans cette mouise et quelle est l’erreur que nous avons faite. La seule solution aurait été de quitter les îles Fidji avant la saison cyclonique, c’est-à-dire en septembre 2021.

A ce moment-là, tous les pays alentours étaient encore fermés. Nous avons vu nos amis ESTRAN faire Fiji-La Réunion non-stop, càd 1/3 du tour du monde, plus de 7 semaines de navigation. Nos autres amis ont fait la même route en faisant un stop en Indonésie, où ils avaient reçu un visa bien couteux, mais à leur arrivée le pays était à nouveau en lockdown et ils n’ont pas pu aller à terre. Tout ça nous paraissait un peu fou et nous avions décidé d’attendre, espérant que le monde se calme.

 

Wallis et Futuna

Stéphane fait une demande à Wallis et Futuna. Ces îles françaises sont à 2 jours de voile de Fiji. Si on y fait un petit saut, on peut revenir à Fiji et avoir de nouveaux visas de 4 mois, peut être que ça fonctionne pour au moins être en règle avec nos visas fidjiens.

Le mail de réponse ne contenait aucun texte, en annexe un scan d’une loi de mars 2020. En 2 ans rien n’a changé. Le pays est fermé (comme la plupart dans le Pacifique).

 

Ambassades Suisses

Comme nous devons impérativement nous rendre dans une ambassade suisse, nous cherchons celles qui se trouvent autour du Pacifique.

En plus de la Nouvelle-Zélande, dont le pays ouvrira ses portes 1 mois après l’échéance de nos visas fidjiens, il y a des ambassades Suisses en Australie, Indonésie, Singapour, Philippines, Canada et Mexique. On oublie les USA car nous n’avons pas les visas B2, qui sont nécessaires pour y aller en bateau.

Nous prenons contacts avec tous ces pays.

 

Asie

En Indonésie nous avons un contact avec un agent. En plus des 3-4 semaines de navigation, il nous faut faire une quarantaine de 4 jours à l’hôtel, 15 tests PCR, 5 visas à 351 USD + divers frais. Ça nous fait un total à peine un peu moins de 5’700 CHF. Un peu cher, mais bon.

Puis le verdict tombe pour tous les pays asiatiques : il faut que les passeports soient valables 6 mois à l’arrivée sans exception. Que les passeports des adultes soient valables avec une attestation de l’ambassade comme quoi on irait faire des nouveaux passeports ne change à rien. L’un des pays exige même 6 mois de validité au départ du pays.

 

Continent américain

Le Canada et le Mexique n’exigent pas les 6 mois de validité du passeport. C’est une porte de secours, mais ça fait loin et la transpacifique d’ouest à l’est, c’est contre la nature.

 

Australie

Ça fait des semaines qu’on cherche des infos partout sur l’Australie puisque nous avons déjà nos visas. Mais nous ne trouvons nulle part l’information du temps minimum pour les passeports.

On contacte l’ambassade Suisse sur place, l’ambassade australienne à Suva et j’appelle même les autorités en Australie. Les autorités australiennes n’ont aucune adresse mail, juste un numéro de téléphone. Après avoir eu le robot qui me dit de presser tel et tel numéro, j’ai patienté 30 minutes en ligne, personne ne répond. Une amie m’a dit avoir patienté 2h sans plus de succès. Quant à l’ambassade australienne ils ne répondent ni aux mails, ni au téléphone.

On contacte des connaissances en Australie, qui eux non plus ne trouvent pas l’information. On a fini par trouver que peut être 3 mois suffisait.  Mais avec un « peut être » on ne peut pas prendre le risque d’y aller en bateau et de se voir refuser l’entrée. Où irions-nous en cas de refus ?

Suite: 7 jours pour quitter le pays


Commentaires