Retour à Yaqaga


Nous faisons une halte à Yaqaga pour amener le matériel que j’avais prévu pour eux. Ils nous ont reconnus et apparemment ont eu plaisir.

Le jour d’avant, Martin de VAVA-U était passé pour leur amener la tente, qui a été sponsorisée par le café Lulu à Denarau. C’était mon idée de la laisser à Yaqaga afin qu’ils puissent l’utiliser pour l’église comme le fait leur île voisine Galoa (ils l’utilisent pour y abriter leur prêtre).

Elle était montée près de l’église et était remplie des nombreux dons des organisations qu’ils devaient distribuer entre les villageois.

Nous avons profité des cordes qu’il nous restait pour les ajouter aux fines cordes des tentes. Il ne leur restait plus qu’à les encrer dans le sol. Espérons qu’ils l’ont fait, car en soirée nous avons eu un gros grain avec plus de 30 nœuds de vent et nous doutons que les fines cordes tiennent ce vent.

 

Visite venimeuse

Jolies formations rocheuses
Les enfants adorent s’organiser des coins cocooning pendant les navigations

A notre retour au bateau, nous voyons un serpent Tricot Rayé nager bien tranquillement contre notre bateau. Nous le laissons pour observer s’il lui est possible de monter à bord.

Aucun souci, le serpent monte sur notre jupe arrière comme si de rien n’était. Je monte à bord et à l’aide d’une pagaie, le repousse à l’eau. Le serpent s’est laissé faire sans aucune réaction et est parti loin du bateau.

Nous connaissons plusieurs bateaux qui ont eu la visite de ces serpents, même dans le cockpit fermé d’un monocoque ! Même s’ils ne sont pas agressifs, avec leur venin mortel, nous préférons ne pas en avoir sur notre bateau ou annexe.

Commentaires