Viani Bay

Image de drone : Dolphin Bay Divers

Voilà qu’arrive une fenêtre météo idéale pour aller à l’est, nous la prenons sans attendre nos amis CORAL TREKKER qui prévoient nous suivre un jour plus tard. 45 miles nautiques séparent les 2 mouillages, nous comptons 9 heures et partons au petit matin. Mais le vent nous y emmène en 7 heures ! Une superbe journée de voile, couronnée par la pêche d’une petite carangue juste avant l’arrivée. Un grand Marlin avait mordu, Stéphane l’a vu sauter hors de l’eau puis il s’est décroché. Heureusement nous n’avons pas perdu notre leurre. Le poisson devait faire la taille de Stéphane, nous aurions eu beaucoup de peine à le monter à bord, c’est pas si mal qu’il ait pu s’échapper.

La baie est grande avec quelques maisons parsemées, il y a quelques récifs et une île avec 3 maisons. Aucune route ne mène à cette baie, tout passe par bateau. 3 bateaux y sont déjà mouillés dont les 2 arrivés 1 heure avant nous. Nous mouillons près de l’île, c’est calme et paisible,  nous entendons les oiseaux et les chauves-souris de chamailler.

 

Repas à terre

Les TRANCE sont là, nous les avions connus à Savusavu à l’occasion d’un souper en commun avec les POGEYAN & CORAL TREKKER. Il vient nous voir et nous informe d’un repas à terre au centre de plongée. Etant à un endroit assez confiné, ils nous laissent aller à terre. J’appelle Marina, l’allemande qui tient le centre de plongée Dive Academy Fiji pour nous renseigner et réserver pour le souper. Quelques heures plus tard, Marina accueille les 4 bateaux, thermomètre à la main.

Nous avons passé une soirée bien sympa avec les américains TRANCE, un bateau sous pavillon américain avec un proprio anglais et 2 équipiers néo-zélandais et les anglais BARRACUDA, qui étaient arrivés à Nuku Hiva juste après le confinement. Ils se souvenaient de nous en tant que « bateau chocolat » mais on ne s’était pas connus. Le repas était local et très bon, mais à un prix presque européen, et les portions n’étaient pas très grandes. Les enfants avaient encore un peu faim. Peut-être ont-ils dû réduire les portions pour qu’on puisse aussi participer au repas ?

 

Anniversaires


Elina a fêté ses 15 ans ! Malheureusement il n’y avait aucun bateau d’enfant aux alentours. C’est avec nos amis suisses CORAL TREKKER que nous l’avons fêtée. Pour l’occasion j’ai fait des Spätzlis faits maison en 3 couleurs en poêlée avec du potiron parsemé de fromage. On s’est tous régalés avec les moyens du bord.

Elina aimant de plus en plus faire la pâtisserie, ce qui est aussi mon dada, a voulu faire son gâteau elle-même. Elle a testé une nouvelle recette : une tarte au citron meringuée. Elle l’a faite le jour d’avant et la meringue s’est rétrécie. Ainsi on a appris que la meringue est à faire au dernier moment. Quant à la tarte, un délice !

4 jours plus tard, c’était à moi de fêter mon anniversaire. Toujours au même endroit avec les mêmes gens, nous avons invité les CORAL TREKKER l’après-midi. Nous nous sommes partagés la délicieuse tarte aux pommes faite par Elina. Elle a fait la recette de son amie hollandaise, là-bas c’est le gâteau traditionnel d’anniversaire. Une pâte qui ressemble à un cake, des pommes bien épicées et recouvertes de lanières de pâtes comme les tourtes de Linz.

Le soir-même, Marina du centre de plongée avait organisé un pot luck (pique-nique canadien) avec tous les bateaux présents. Nous avons passé une chouette soirée.

 

Visite chez Dolphin Bay Divers

La bonne nouvelle est arrivée, nous sommes à nouveau autorisés à débarquer, à l’exception de Viti Levu, l’île principale. Nous profitons d’aller faire une petite visite à Roland & Steffi.

Jusqu’avant la pandémie Roland louait un petit Resort dans une baie au Nord de Viani Bay. Comme il n’y a plus de touristes, il s’est mis à construire un petit Resort sur son terrain à Viani Bay, qu’il nous fait visiter.

Dû au confinement sur l’île principiale et le fait que beaucoup d’entreprises sont fermées, certains matériaux manquent et il avance comme il peut. Les bungalows et sa maison ont été construits à la main, le terrain creusé à la main. Viani Bay n’a aucune connexion par la route, tout y est emmené par bateau, c’est pourquoi tous les travaux sont faits à la main.

Son salon a tout un pan complètement ouvert sur la nature, c’est superbe. Par contre ce n’est pas génial niveau moustiques, on s’est littéralement fait bouffer.

Le lendemain matin, Stéphane retournait chez eux pour voir le match de foot. La Suisse jouait contre l’Italie. Roland habite Fidji depuis plus de 25 ans, il reste Suisse et soutient notre équipe. Malheureusement la Suisse aurait mal joué et ils ont perdu.


Commentaires