Taveuni

 


Le paysage est complètement différent, le resort repose sur des rochers de basalte, il n’y a pas de plage. L’eau a l’air cristalline, on devine des coraux partout. Les bouées sont sous l’eau, Allen, le tenancier du resort, vient en tenue de plongée nous aider à prendre le mouillage. Puis les mots de bienvenue qui font sauter les enfants de joie « make the resort yours », il y a une piscine, les enfants l’avaient déjà repérée.

L’île de Taveuni est la 3ème plus grande île de Fiji, elle serait également l’endroit où il pleut le plus. Il a beaucoup plu lors de notre séjour là-bas, nous avions 90% d’humidité dans le bateau, tout a commencé à moisir, les habits dans les placards, portes de placards, plafond du carré… On ne peut pas toujours avoir que du positif quand on voyage dans les tropiques !

Nous étions à nouveau les seuls touristes, avec un 4ème bateau qui était déjà là à notre arrivée. Chaque samedi c’est BBQ et musique live afin d’attirer locaux et voiliers. Nous avons passé une superbe soirée parmi tous ces gens. Un couple de locaux est même venu nous inviter, Stéphane et moi, pour danser ! Pendant cette soirée, nous avons mesuré la chance que nous avions de pouvoir vire comme si le COVID n’existait pas.

Les enfants ont passé leur dernière journée à la piscine. J’étais à une table non loin de la piscine à créer des cartes pour la navigation avec des images satellite. Robi est passé pour apprendre et selon ses dires a apprécié son « cours d’informatique pour dummies ».  Stéphane avait le bateau pour lui, pour avancer ses chantiers sans être dérangé.

 

Rainbow reef

Ce récif situé dans le passage entre Taveuni et Vanua Levu aurait été découvert par Cousteau et serait l’un des plus beaux récifs au monde niveau corail mou.

Robi, les SAWADIVA, Stéphane et moi avons booké deux plongées au club du resort et sommes partis plonger. Les enfants étaient censés s’amuser au resort, mais vu le mauvais temps, ils sont restés au bateau devant la TV tout en ayant la femme du resort et Sumi de CORAL TREKKER à appeler en cas de nécessité.

La première plongée fut sur le site de GREAT WHITE WALL, un tombant vertical rempli de coraux mous blancs qui s’ouvrent à chaque changement de courant. Il faut donc y plonger au bon moment et ce n’est jamais simple de prévoir exactement le courant, vu qu’il change. Ainsi nous avons dû palmer un peu à contre-courant pour y arriver, mais à peine là où ce fut blanc, tel un manteau de neige sur le tombant, nous avons dû faire demi-tour et nous promener dans les petites grottes tout en admirant la multitude de coraux et poissons, nous y avons même croisé une tortue.

La seconde plongée fut sur le site THE ZOO, superbes coraux multicolores, plein de poissons, une superbe plongée.

Commentaires