Rentrez en Suisse pour vos passeports !


Les passeports des enfants sont valables 5 ans mais ils doivent être valables au moins 6 mois pour entrer dans un pays. Nous sommes en vadrouille depuis près de 4 ans, il nous faut bientôt 3 nouveaux passeports.

Nous en avions parlé au consul lorsqu’on l’a croisé. Il nous a dit qu’il n’y aurait certainement aucun souci, l’ambassade se trouve à Wellington en Nouvelle-Zélande et en cette période de pandémie on devrait tout pouvoir faire par courrier.

Quelques mois plus tard nous lui envoyons tous les documents afin qu’il puisse transmettre notre demande à l’Ambassade. On a reçu une réponse assez étonnante de l’Ambassade : 2 pages nous donnant des détails de situation que nous ne pouvions pas ne pas avoir connaissance. Comme par exemple la situation COVID à Fiji ou le fait que la Nouvelle-Zélande est fermée. Ensuite elle nous explique que depuis 2010 les passeports sont biométriques et comme on ne peut actuellement pas aller personnellement à l’ambassade il nous faut voir avec notre canton en Suisse.

Si elle regarde bien, nos passeports ont été faits après 2010 et possèdent les données biométriques. En temps de pandémie, nombreux sont les pays qui font les nouveaux passeports en utilisant les anciennes données quand il n’est pas possible de se rendre à l’Ambassade.

Se rendre en Suisse pour faire des passeports, c’est passer par la Nouvelle-Zélande où nous nécessitons un visa pour le passage à l’aéroport, si près de l’ambassade mais impossible de s’y rendre. Ensuite ce sont de très gros frais et connaissant la situation il est peu probable que nous puissions retourner sur OLENA retrouver Stéphane facilement. Les pays du Pacifique sont fermés, les voyages compliqués. Nous avons des amis séparés depuis bientôt 2 ans car elle est rentrée en Australie avec les enfants pour 2-3 mois et s’y est retrouvé bloquée alors que son mari est resté sur leur bateau aux Caraïbes. Dans leur cas, la situation a changé en cours de route, dans le nôtre, nous partirions en connaissant les risques.

Nous cherchons des solutions et l’une d’elle serait d’essayer de nous rendre en Australie. Le pays est fermé, il reste un port ouvert qui accueille les quelques bateaux qui ont reçu l’approbation d’entrée qui est donnée au cas par cas pour une seule et unique raison : refuge cyclonique. Nous contactons un agent, ce qui n’est pas obligatoire mais conseillé pour avoir une chance de réussite et lançons la procédure onéreuse.

Si nous pouvons nous y rendre, les frais seront très hauts car nous devons faire une quarantaine dans un hôtel (après avoir passé 12-15 jours en mer !) et mettre OLENA dans un port.

Nous avons eu des frais qui seront perdus si nous ne recevons pas l’accord :

·       1’694.- CHF/US$ de frais d’agent

·       491.- CHF/US$ de frais de visas (5 personnes)

·       765.- CHF/US$ de frais de contrôle médicaux pour recevoir les visas

Les frais additionnels seront :

·       740.- CHF/US$ de frais de port

·       5’560.- CHF/US$ hôtel (2 chambres) et nourriture (compté 4 adultes)

Au prix de 9'250 CHF/US$ il faut vraiment vouloir y aller ! Nous rigolons de nos réactions aux prix d’entrée des Galapagos que beaucoup évitent car trop cher, du prix d’entrée avec protocole Blue Lane à Fiji ou du passage du canal de Panama, qui tous nous ont coûté entre 2'000 et 3'000.- CHF/US$.

Nous contactons notre ami qui travaille à la police fédérale car les passeports dépendent de la Fedpol. Il se marre de la réponse de l’employée de l’Ambassade, je vous passerai de ses commentaires peu flatteurs sur cette employée, mais il a tout à fait raison. Il se renseigne dans le département et nous dit d’appliquer notre demande sur le site online, ainsi ça passe par eux en plus de l’Ambassade et ça devrait pouvoir fonctionner. Nous ne l’avons pas encore fait, il nous reste quelques mois et nous ne savons pas encore s’il faudra les livrer à Fiji ou en Australie.

Commentaires