Séjour aux alentours de Denarau

Denarau

Nous louons une bouée et pouvons ainsi rester quelques jours dans le port pour pas très cher. Nous profitons de faire de la maintenance comme le service de nos 6 winches et du guideau.

Une fois nos amis revenus des Yasawas, nous étions tous invités par Cardo, le propriétaire du restaurant Cardo’s à Denarau pour un souper. Il a voulu inviter toutes les personnes parties pour Sea Mercy pour les remercier de leur aide à son peuple. Nous y avons passé une superbe soirée devant un repas succulent, que nous avons pu choisir à la carte. Cardo est passé discuter avec nous, ce fut un bon échange.

Musket Cove

Juste en face à quelques heures de navigation à la voile ou ½ heure en speed-boat, se trouve l’île de Malolo où se trouvent le Musket Cove Resort, port et Yacht club. Nous aimons nous y rendre, c’est beau, nous pouvons profiter de la piscine et nous ne sommes pas trop loin des ports de Denarau et Vuda.

Cette-fois, nous nous y sommes rendus car les enfants étaient invités à l’anniversaire de Tululla du bateau CHILOE. Elle fêtait ses 11 ans la semaine d’avant et a reporté sa fête afin que nous puissions être présents.

De mère française et de père australien, Tululla est billingue et les enfants ont plaisir de pouvoir papoter en français avec d’autres enfants, ce qui est devenu rare depuis notre arrivée à Fiji.

La fête était réussie avec une poignée d’enfants dont les nôtres connaissaient déjà une bonne moitié. La soirée s’est terminée par un BBQ entre nous.

 

Les restos aux alentours de Denarau


Le retour à Denarau c’est aussi le retour des repas aux restaurants. Nous n’avons jamais été autant souvent manger dehors qu’à Fiji.  Il faut dire que les prix sont attrayants, quand on paye dans les 4€ pour un menu enfant avec boisson à Denarau, lieu cher car touristique, on serait bête de ne pas en profiter. A Nadi, on trouve des repas à 2€ dans les fast-foods locaux, où je mange généralement les meilleurs riz cantonnais.

Beaucoup d’anciens cuisiniers de Resort ont ouvert des fast-foods locaux. On y mange pas si mal que ça. Stéphane a pour habitude de dire qu’il faut aller manger là où vont les locaux pour s’assurer d’avoir des produits frais!

Nous avons été avec d’autres plaisanciers dans un restaurant Thai à Namaka pour l’anniversaire de Sarah, la maman de Tululla. Moment super sympa avec un repas excellent servi dans un ananas.

Sarah & Steven nous ont demandé d’aller faire le plein de leur voiture de location et de la rendre pour eux, car ils devaient retourner d’urgence à Musket. La station essence étant à Namaka, nous en avons profité pour aller manger avec Sumi & Robi de CORAL TREKKER dans un restaurant conseillé par notre ami suisse Erwin de SAWADIVA. A première vue, il semblait cher et guindé, mais quelle surprise de voir les assiettes au prix de moins de 7€ !

Commentaires