Remplacement du teak

 

 


Le teak est un bois qu’on utilise sur les bateaux, très souvent sur le sol. Les escaliers de nos jupes arrière sont en teak.

 

Le bateau ayant 21 ans, le teak est bien usé. Par endroits il n’y a plus de bois, c’est usé jusqu’au mastic qui colle le teak. Sur le couvercle des moteurs, des bouts de bois s’effritent et nous risquons de nous entrer des échines.

 

Nous avions demandé une offre à l’entreprise qui fait du teak, elle nous proposait le travail pour 17'500 CHF ! Stéphane lui a carrément dit qu’on ne comptait pas refaire le teak de tout le bateau. On sait que le teak qu’ils ont ici vient de Nouvelle-Zélande et qu’il n’est pas bon marché, mais quand on sait le prix à l’heure des employés ici, c’est du vol.

 

Nous avons demandé conseil à Nick, le spécialiste de la fibre de verre qui a déjà effectué plusieurs réparations sur notre bateau. Il nous a trouvé la solution idéale pour nos besoins.


 

Avant le départ pour Suva il a pris une empreinte négative de notre sol anti-glisse. Pendant notre absence il a fabriqué des grosses plaques d’anti-glisse. Stéphane a commencé d’enlever le teak et poncé loin la colle.

 

Une fois de retour à la marina de Denarau, Nick et son employé se sont attelés à la tâche. Ils ont pris les couvercles des moteurs l’un après l’autre dans leur local, les autres marches ont dû être travaillées sur place.

 



Le teak était posé dans un creux, avec l’usure ça faisait baignoire et l’eau y stagnait. Lors des traversées des algues y poussaient. Ils ont rempli ce creux avec des plaques alvéolées sur lesquelles ils ont collé la plaque d’anti-glisse. Le résultat est juste bluffant, à croire que nos jupes ont toujours été comme ça.

 

A présent notre bateau est plus propre, malgré qu’on voit tout sur le blanc, le nettoyage est bien plus simple. On ne remonte pas sans cesse la saleté du teak sur le pont.

 


Commentaires