Retour à la civilisation

 

Après un court séjour internet à Fulaga nous prenions la mer pour 44 heures de navigation, traversant le pays de l’est à l’ouest. Traversant une énième fois la ligne de latitude 180° du changement de date.


 

Ce que j’aime ces traversées quand le vent et les vagues sont idéales. L’horizon bleu à perte de vue, le vent qui souffle dans nos cheveux, les couchers de soleils, se sentir seuls au monde.

 

Une dépression se formant au large ainsi que les départs de nos amis suisses nous ont fait revenir aux alentours de Denarau. La dépression s’est transformée en cyclone mais est passée sur la Nouvelle-Calédonie finissant en Nouvelle-Zélande. A part la pluie et des vents de sens différent et peut être quelques rafales, nous n’avons rien senti.

 

Le Pacifique étant toujours complètement fermé à cause de la pandémie, bon nombre de nos amis vendent leurs bateaux, se rendent en Europe, aux USA ou aux Caraïbes pour en acheter un autre afin de continuer de voyager. C’est le cas de nos deux bateaux amis suisses, SAWADIVA et CORAL TREKKER. Le manque de bateaux traversant le Pacifique fait augmenter les prix d’achats et les Australiens & Néo-Zélandais payent le prix. C’est la période et l’endroit idéaux pour vendre les bateaux à bon prix. Nous avons également discuté de cette option, mais la préparation d’un nouveau bateau prend des mois, à deux c’est facile mais avec des enfants en âge scolaire c’est un peu plus compliqué et plus long puisqu’il faut en plus s’occuper d’eux.

 

 

Farewell Erwin

 

 

Nous avons racheté un bon stock de diverses choses d’Erwin qui vidait son bateau. SAWADIVA s’est vendu très rapidement. Le nouveau propriétaire est venu pour quelques jours. Le jour même où l’argent est arrivé sur le compte d’Erwin, il a largué les amarres et est parti pour l’Australie.

 

Erwin a séjourné dans la maison de notre ami voileux commun, le singapourien qui a erré 3 mois dans le Pacifique car refusé l’entrée partout en début de cette pandémie. Il a acheté une très jolie maison à Fantasy Island avec ponton privé où est amarré son bateau XIMULA 3. C’est là que nous nous rendons, nous amarrant à XIMULA. Nous profitons de passer quelques jours avec tous nos amis, car les CORAL TREKKER y séjournent aussi. Nous profitons de nous baigner dans la piscine.



Par contre il y fait très chaud, nous sommes en plein été, l’eau de ces canaux est à 31°C et nos chambres prennent la température de l’eau.

 

Nous nous rendons tous dans un bon restaurant chinois pour la dernière soirée d’Erwin à Fiji. Merci à toi Erwin pour tous ces bons moments passés ensemble, en navigation, autour d’une bière, en potlock sur une plage… et pour tous tes conseils lors de notre arrivée dans ce pays. Nous te souhaitons tout de bon avec ton nouveau bateau en Méditerranée.



 

Farewell Robi & Sumi


 

Après quelques petits jours au mouillage, nous retournions chez TC. Cette-fois c’est au tour de l’équipage de CORAL TREKKER de nous quitter.

 

Ayant si bien mangé au restaurant chinois que nous y sommes retournés pour la dernière soirée de Sumi & Robi. Nous y avons fait connaissance d’un couple de coréens, car Sumi est d’origine coréenne, ainsi que d’un suisse vivant à Fantasy Island.

 

Merci à toi Robi pour tous tes conseils que ce soit mécanique ou administratifs lors de la préparation pour notre venue à Fiji, merci à vous deux pour tous ces bons moments passés ensemble, en navigation, autour d’une bière, en potluck sur une plage, en balades découvertes en annexes... Nous vous souhaitons tout de bon avec votre futur bateau qu’on vous souhaite de trouver très vite.


Commentaires