On repart en vadrouille

 

On est prêts, après 1 mois à Vuda, nous quittons la marina ! Les employés du Boatshed, le restaurant de la marina au bord du canal, nous font de gros signes d’au-revoir.

On s’arrête rapidement à la marina Denarau, on y fait le plein de diesel pendant que je fais le plein de provisions. Mais surtout, nous passons au bureau de la douane chercher notre drapeau Blue Lane. Depuis la pandémie, Fiji a gardé ses frontières ouvertes aux plaisanciers, mais selon leur protocole qu’ils ont appelé Blue Lane. A présent que de nouveaux bateaux vont arriver pour la nouvelle saison, nous devons hisser ce drapeau afin que les locaux voient que nous avons bien suivi le protocole et ne sommes pas entrés à Fiji sans avoir fait nos tests Covid.

Notre amie Bruni, une expatriée autrichienne ayant habité en Suisse avec son mari suisse, est passée prendre nos coussins de carré. Je lui ai demandé de faire les housses de protection avec le tissu que j’ai  acheté. J’avais pas mal galéré à faire des housses il y a 3 ans, qui sont à présent usés et déchirés, et j’ai pas mal d’autres projets couture, j’ai alors délégué ce travail. Je suis pointilleuse, ce pourquoi j’aime faire les choses moi-même, mais j’ai vu son travail sur d’autres bateaux, c’est super, et sur ce coup, je suis presque certaine qu’elle les fera mieux que j’aurais pu les faire moi-même.

On repart sans attendre et arrivons à Musket Cove avant la nuit. Que ça fait du bien de pouvoir sauter à nouveau à l’eau ! Le lendemain on retrouve Tululla et ses parents ainsi que d’autres plaisanciers pour un BBQ.

L’aire de carénage étant en terre/sable battu(e), il y avait des fourmis un peu partout et certaines se sont invitées sur notre bateau. On a retrouvé un nid dans notre boussole ! Le nid a été exterminé, mais il reste beaucoup de fourmis, dont on fait la chasse !

On ressort d’un mois de travaux, mais sur un bateau, les travaux ne manquent pas. Notre moteur hors-bord de l’annexe fait des siennes et Stéphane doit changer l’impeller de la pompe de refroidissement. Quant à moi je m’attaque à mes différents projets de couture, des fenêtres plus grandes dans les canvas et un nouvel ombrage pour l’arrière, car l’ancien s’est complètement déchiré.


Commentaires