Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

Vistamar marina

publié le 21 mars 2019 à 20:10 par Sailing Olena

Après quelques heures de navigation, nous retrouvions nos amis à la marina. Voilà un an que nous n’avions plus été dans une marina, on retrouve un certain luxe et ça fait du bien. Les enfants ont leur liberté de monter et descendre du bateau comme ils veulent. De plus il y a la Wifi, pas géniale mais on a vu pire. La marina est au bout d’une jetée, à sa base, il y a une piscine qu’on peut utiliser. Il y a plusieurs bateaux d’enfants, dont certains que nous connaissons. Nous avons peu vu nos enfants, dès l’école finie, ils étaient loin, de préférence au lounge, où la Wifi était le mieux. Certains soirs nous sommes allés nous baigner, mais bizarrement, la piscine n’a pas attiré les enfants plus que ça.

D’avoir de l’eau douce en grande quantité fait un bien fou ! De sentir ses cheveux doux tout le temps, quel luxe ! Nous nous douchons au bateau, mais on fait attention à l’utilisation de l’eau, je suppose qu’il reste toujours un peu de sel dedans. Nous avons aussi pu nettoyer le bateau ainsi que la coque de notre dinghy, qui était toujours encore dans un sale état depuis qu’il a passé 2 semaines dans l’eau lors du carénage d’OLENA.

Comme les autres dans la marina, nous avons bricolé pas mal sur le bateau, et fait le plein de provision afin de préparer la trans-Pacifique. Ayant rencontré les suisses Anisia et Tom de VAGABOND, nous avons profité pour se faire une bonne fondue au fromage en leur compagnie et celle de SERENITY.

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post/20190305_Fondue.jpg

Nous avons eu quelques anniversaires à fêter. Tout d’abord Jost, nous avons fêté à nouveau ses 60 ans avec sa famille, car sa mère, son beau-père et sa sœur sont venus les rejoindre. Puis ce fut le tour des 9 ans de Cyliane puis des 7 ans de Timeo. Plusieurs enfants sont venus à bord manger le gâteau puis nous nous sommes rendus à la piscine.

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post/20190223_birthdays.jpg

On s’est pas mal promenés en trottinette sur les pontons et la jetée. Elina a de nouveau eu une petite frayeur, cette-fois, elle est restée sur le ponton et c’est la trottinette qui a coulé. Avec la marée actuelle (nous avions jusqu’à plus de 6 mètres de différence), la trottinette posait par 4m de fond. Vu la visibilité médiocre, les méduses et la température de l’eau dans les 18°C, nous avons dû sortir les affaires de plongée. Stéphane est descendu le long d’une corde qu’on avait descendue avec une petite ancre. De là, il a cherché en tâtonnant jusqu’à trouver la trottinette. En remontant sur un ponton flottant pour jet-ski, l’attache de la torche de plongée s’est arrachée. Il a pu redescendre et commencer une autre recherche. Heureusement, il a retrouvé notre torche.

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post/20190308_Repêchage.jpg

Nous avons aussi pu profiter de la marina pour y laisser OLENA quelques jours en sécurité alors que nous partions en vadrouille.

Vistamar est une nouvelle marina, non loin d’une ville qui comporte tous les magasins nécessaires à un plaisancier. Chaque jour, un bus nous amène en ville pour quelques dollars. On rentre en Taxi, parfois on se les partage entre plaisanciers pour minimiser les frais.

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post/20190223_marées_6.17m.jpg

6.17m de marée ce jour-là

La marina se trouve à un endroit qui a beaucoup de vent. Il y a une montagne un peu plus à l’arrière du pays et le vent chaud, ressemblant au Foehn chez nous, dévale la pente et fouette la marina sans arrêt. Les amarres sont à rude épreuve, parfois il y a des rafales assez violentes. Nous avons bien abîmé certaines amarres lors de notre escale, nous avons dû en couper les bouts usés. Le vent incessant nous rendait agressifs à la longue. Belle marina mais ce vent…

Comments