Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

Traversée Ahe - Rangiroa

publié le 21 août 2020 à 21:17 par Sailing Olena

Après la traversée du lagon, nous quittions l’atoll d’Ahe suivi du bateau JERONIMO. Nous les avions connus à Nuku Hiva lors du réveillon de Noël chez notre amie Teupoo. 3 nœuds de courant contre nous, Stéphane maitrise la sortie comme un pro. J’informe JERONIMO par VHF, car juste avant la passe, il n’y avait quasiment pas de courant dans le mascaret et on pourrait se faire surprendre.

Une fois dehors, nous sortons nos 2 voiles avant en papillon (une de chaque côté) et nous partons en ligne droite, le vent dans le dos ! Le vent, les vagues, même la lune, tout était parfait, une traversée de rêve.

A mon 2ème quart, j’ai été tenue occupée par un autre bateau, qui venait de notre droite et qui visait l’autre passe de Rangiroa à notre gauche. A l’œil, il allait nous croiser à l’arrière. Mais sur les cartes avec les données AIS, je me méfiais car leur vitesse était régulièrement la même que la nôtre. Ils ont fini par croiser plus d’un mile nautique (~2km) derrière nous.

Vers 5h, au changement de quart, nous devions ralentir notre allure pour ne pas être trop tôt pour la passe. Nous enroulons notre génois léger qui est une voile assez capricieuse à enrouler à partir d’une certaine force de vent et même d’angle de vent. Dans la nuit, ça n’a pas loupé, elle s’est mal enroulée et nous avons fini par devoir l’affaler.

Un peu avant 8h, nous entrions dans l’atoll de Rangiroa par la passe d’Avatoru. Nous avions à peu près 2 nœuds de courant avec nous, la passe était calme, mais une fois dans l’atoll, on était en plein mascaret, le courant étant contraire au vent. Ca tapait de partout !

Passer par la passe d’Avatoru nous a fait faire un léger détour, mais cette passe est plus simple que la fameuse passe de Tiputa qui peut avoir jusqu’à 16 nœuds de courant dans les forts moments. Les 2 bateaux qui nous suivaient sont tous deux entrés par la passe de Tiputa et étaient déjà ancrés au moment où nous avons posé notre ancre. Nous préférons la prudence et simplicité au temps. Mais nous étions à la bonne heure et l’entrée par Tiputa devait être aussi facile que par Avatoru.

Comments