Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

Tikehau

publié le 24 sept. 2020 à 06:42 par Sailing Olena

On m’avait dit que chaque atoll serait différent. Personnellement, ils se ressemblent tous, plus ou moins gros, parsemés de plus ou moins de patates de corail. Tous c’est les îlots aux plages de sable blanc, cocotiers, eaux turquoises, une vraie carte postale. Le récif extérieur est généralement un platier contenant plus ou moins de déchets plastiques ou autre.

Tikehau n’était pas différent, mais on s’y est beaucoup plu et j’y serais bien restée plus longtemps.

Nous nous sommes mouillés à l’opposé de la passe, bien loin du village. Nous n’avions aucun réseau GSM par contre, 2-3 fois par jour, les SMS et WhatsApp entraient.

Quelques jours à vivre comme les Robinsons, voilà qui plait aux enfants. Ballade sur la plage, récolter les noix de coco, aller à la chasse aux trésors sur le platier extérieur. Florent, un ami de Gérald & Vanessa était dans les parages avec ses deux enfants, de l’âge des nôtres. Les enfants ont passé pas mal de temps à jouer ensemble, les garçons sur la plage, les filles principalement aux bateaux.

Gérald, passionné de chasse sous-marine, nous a pêché quelques poissons pour les repas. BBQ et poisson cru, on s’est régalés.

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post-1/20200802_Tikehau.jpg

Gérald nous a accompagnés à l’île aux oiseaux. C’est impressionnant, on se croyait dans une volière ! Plusieurs sortes d’oiseaux marins nichaient un peu partout, entassés dans les branches des arbustes. Je déniche l’oisillon d’un fou, me rapproche pour pouvoir en faire une photo et voilà qu’un oiseau s’envole juste à côté de mon bras, délaissant son nid et son œuf, je ne l’avais même pas vu. Un peu plus loin, sur une roche, un œuf tout seul en train de griller au soleil. Plein d’oisillons qui piaillent, les nids les uns à côté des autres. Dans le centre de l’île, il y a de gros arbres, il faut se méfier, car il pleut des fientes et le sol est rempli de trous de gros crabes. Le bord de mer est rempli de coraux et certain sont tout près de la surface en cercle, ressemblant à des tartes ou pizzas, je n’en ai jamais vu des pareils.

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post-1/20200802_ile_aux_oiseaux_1.jpg
https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post-1/20200802_ile_aux_oiseaux_2.jpg

Nous nous sommes arrêtés au retour vers une patate de corail et avons fait du snorkeling tout autour du platier. Nous avons vu plein de poissons, bénitiers et une belle raie aigle.

Nous étions assez proche du jardin d’Eden, un groupe religieux qui vit en autarcie et vendent leurs fruits et légumes. Ils auraient réussi à faire pousser plein de choses sur leur îlot. Malheureusement avec l’ouverture des frontières, ils ont fermé leurs portes pour se protéger du Corona. Ainsi nous n’avons pas pu les visiter ni leur acheter de légumes.

Comments