Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

San Cristóbal

publié le 20 avr. 2019 à 17:07 par Sailing Olena

L’île est assez déserte, seule la partie sud-est est habitée de 2 villages. Il y a environ 6'000 habitants. Il y aurait quelques fermes éparpillées sur l’île, mais la carte comporte qu’une route principale reliant l’est à l’ouest dans la partie sud de l’île.

Il y a beaucoup de tours-opérateurs et de centres de plongées. On peut visiter certaines choses sans guide, pour le reste il faut réserver des tours qui sont assez chers et les enfants payent le même prix !

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post/20190402_San_Christobal.jpg

On a visité le centre d’interprétation, un genre de musée traçant l’histoire de l’archipel jusqu’à nos jours. On s’est promenés sur les hauteurs de Tijeretas pour voir les points de vue et les gens faisant du snorkeling avec les otaries. Les vagues étaient assez fortes et certains se sont blessés sur les pierres volcaniques, nous n’avons pas été dans l’eau.

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post/20190405_Ballade.jpg

Nous avons loué des mountain-bikes et sommes partis pour Puerto Chino, de l’autre côté de l’île. Le chemin faisant 25km avec 600m de dénivellation jusqu’au lac du cratère, nous avions organisé un taxi pour le retour. Au bout de 5km et plusieurs centaines de mètres de dénivellation, nous arrivions au village « El Progreso » après beaucoup d’efforts. Il faisait chaud, le soleil tapait au-dessus de nous, les pierres noires de laves autour de nous et le goudron de la route nous chauffaient depuis dessous. On est sur l’équateur ! On a croisé un taxi qui nous a amenés jusqu’au lac du cratère, alors que SERENITY nous rejoignaient en vélo.

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post/20190404_Velo.jpg
https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post/20190404_crat%C3%A8re_lac.jpg

Après un tour du lac à pied, nous montions nos vélos pour la descente. Les femmes et enfants ont pris un chemin parallèle à la route passant par des haciendas (fermes) alors que les hommes ont essayé un chemin plus escarpé qui s’est avéré être une voie sans issue. On s’est retrouvés juste avant le centre de tortues terrestres « tortoises », qu’on a visité. On en a vu de toutes grandeurs, des petites de quelques mois à d’énormes tortues dont les carapaces faisaient bien 1m de longueur. Après la pluie, on a dévalé la pente jusqu’à Puerto Chino, où nous sommes arrivés 10 minutes avant le rendez-vous avec notre taxi. On s’est un peu promenés mais le temps manquait pour aller jusqu’à la plage.

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post/20190405_animaux.jpg

Les enfants ont passé du temps avec ceux d’ALKYONE. Parfois on prenait les leurs pour des ballades, parfois eux prenaient les nôtres. Grâce à eux nous avons pu faire une sortie plongée tous les 4.

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post/20190407_Otaries_Olena.jpg
Comments