Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

Rouille, oxydation et moisissures

publié le 14 mai 2019 à 16:42 par Sailing Olena   [ mis à jour : 30 mai 2019 à 21:30 ]

« Ne prend pas d’objet à bord dont tu y tiens, tu pourras jeter tout ce que tu prendras». C’est ce que m’a dit une maman qui a fait un voyage similaire il y a quelques années. Franchement, je ne comprenais pas vraiment pourquoi, à moins de couler, où est le problème ?

« Il viendra un jour où tu maudiras l’eau salée et l’environnement salin » que nous a dit notre ami Paul qui a fait le tour du monde en 11 ans sur son voilier.

Paul, on n’en est pas encore là, mais ça nous fait beaucoup râler ! Le sel dans l’air corrode et rouille tout et n’importe quoi. Les bordures de boîtes de conserves, même dans les placards. Je mets du scotch sur la bordure des déos en aérosol afin de ne pas avoir de marques de cercles de rouille sur les étagères de la salle de bain ! Les câbles de recharge de portables s’oxydent et ne fonctionnent plus. Les prises pour recharger les lecteurs MP3, téléphones, ordinateurs, disques durs externes corrodent également. Impossible de recharger le lecteur MP3 de Cyliane et d’autres appareils suivent. Mon ancien laptop qu’utilisent les enfants pour l’école est hors service. Les connections du clavier ne fonctionnent plus, impossible d’y entrer le mot de passe. J’espère résoudre le problème en achetant un clavier externe… le jour où j’en trouverai un. Car j’ai des programmes sur cet ordinateur que j’ai besoin et que je ne veux pas racheter.

Quant à la moisissure, elle est partout ! On se douche sur la plage arrière, donc dehors, pour ne pas avoir plus d’humidité. Malgré cela, les plafonds des salles de bains, les portes de placards, les parois intérieurs des placards, les sacs d’ordinateurs dans les placards, des habits (également dans des placards) et même sur les coquilles d’œufs dans le frigo ! Au fond de nos sacs à dos… je pourrais en citer encore plein d’autre, il y a de la moisissure partout, nous n’arrêtons pas de nettoyer. C’est désespérant. J’ai jeté pas mal d’épices, dont tout le paprika, c’était moisi ! Même la boîte de cacao !

Les quelques semaines à Panama lors de la saison sèche ont fait beaucoup de bien, on avait enlevé certaines portes de placard, le bateau avait séché. Mais ça n’a pas duré, à peine de retour en milieu tropical, ça a repris de plus belle. Ce n’est pas toujours facile.
https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/rouilleoxydationetmoisissures/20190510_Moisissure.jpg
Comments