Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

Rangiroa – Tikehau

publié le 21 août 2020, 21:37 par Sailing Olena

Avant de quitter les Tuamotu, nous voulions rendre visite à Gérald & Vanessa pour leur dire au revoir. Nous avons connu Gérald aux Canaries, revu aux Antilles et en Polynésie, et comme il reste en Polynésie, alors que nous espérons continuer notre voyage, nous ne pouvions pas partir sans le revoir.

Ils étaient ancrés à 25 miles nautiques (46 km) de notre mouillage à Rangiroa, mais comme on n’entre pas dans les atolls par où l’on veut, nous avons fait 58 miles nautiques (106 km) qui nous a pris 10h30 pour y arriver. Notre nouveau mouillage est à 3.5 miles nautiques (6.5km) de notre tracé entre les 2 atolls ! C’est ça les Tuamotu, en plus des horaires des passes pour avoir les meilleures conditions.

La passe était très simple, plate et 2 nœuds de courant avec nous, aucun mascaret. Mais ensuite, nous avons bien mis 2h¾ pour traverser le lagon. Dans les lagons, il y a de grosses patates de corail qui émergent par-ci, par-là. Certains lagons en sont remplis, d’autres en ont moins. Comme elles ne sont pas toutes marquées dans les cartes, ni toutes visibles sur Google Earth, l’un de nous doit être sur le toit à surveiller. Un choc avec une grosse patate peut amener à la perte du bateau !

Certaines patates de corail ont quelques pierres qui sortent de l’eau, mais d’autres sont quelques centimètres sous l’eau et se distinguent bien par leur couleur quand le soleil est haut dans le ciel, mais se voient très mal dès que c’est nuageux ou contre le soleil. S’il y a des vagues, on les distingue aussi plus facilement, surtout s’ils effleurent la surface. Le mot d’ordre est surveillance visuelle. Du coup j’étais sur le toit pendant toute la traversée, les petits sont venus me tenir compagnie par moment.

Gérald, Vanessa et leur chat sont venus en annexe nous souhaiter la bienvenue. Ça faisait plus de 8 mois que nous ne nous étions plus vus !

Comments