Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

Nage avec les baleines

publié le 16 sept. 2019 à 00:06 par Sailing Olena

Pour ne pas laisser les enfants seuls à bord, Stéphane est allé à la sortie baleine le jour avant moi avec Susi et Jost de Serenity.
La sortie se fait sur une grande annexe rapide, il y a de la place pour 8 passagers plus l’équipage. Ils ont un écouteur qu’ils mettent dans l’eau et ils ont entendu le chant d'un mâle. Ils ont été à l'eau, l'ont bien entendu mais pas vu.

Puis ils ont trouvé une mère avec un baleineau. Ils ont pu nager avec eux, c’était magnifique. Le petit monte toutes les 3-5 minutes pour respirer puis retourne sous sa mère, qui monte toutes les 20 minutes. A un moment le petit pointait contre le ventre de sa maman, ils supposent qu'il buvait le lait. 300l/jour alors que la maman n'a rien pour se nourrir dans ses eaux. Elle perdrait 10 tonnes jusqu'à son retour dans les mers froides.

Le lendemain, ils sont venus me chercher et Simon, le guide, nous annonce, qu'ils ont eu le jackpot le matin, 4 baleines et des dauphins. Ça laissait entendre que ce n’était pas bon pour nous.

On retourne au spot du matin. Les pêcheurs croisés informent que les baleines sont parties au large. Le guetteur en voit sauter au large, on y va. Il y avait beaucoup d'activité, 4 baleines dont 2 qui tapaient de la queue pour faire partir les autres. Un "combat" pour une femelle, c'est la saison de reproduction. Ils faisaient beaucoup de sauts hors de l’eau.

Une s'éloigne, on suit les 3 qui sont accompagnées par des dauphins à long bec. Les baleines se calment et restent plus ou moins au même endroit, on glisse doucement à l'eau. Puis l'un des nageurs palme faux, faisant du bruit (il n’a pas compris le briefing). Les baleines partent, on a rien vu.

Le vent avait fraîchi, les vagues et la houle rendait les distances à palmer épuisantes, car le bateau respecte la distance par rapport aux baleines

On s'en rapproche à nouveau en bateau, on retourne à l'eau, on les voit bien passer, monter devant. Mais trop loin pour filmer. Elles repartent.

A nouveau près d'eux, on se remet à l'eau. On en voit 2, j'ai filmé mais la distance était un peu loin pour la caméra (photo du montage). On en voit une qui vrille et elles montent respirer avant de s’éloigner.

A un moment je regarde sous moi, 4 dauphins, l'un me regarde (photo), je croyais rêver! Un ballet de dauphins et plus loin j'apercevais encore les 2 baleines.

Un peu plus loin, on se remet à l'eau. Je n’ai pas pris la GoPro prêtée par Jost, car la batterie était à plat. Dommage, c'était époustouflant. Simon, le guide, part devant avec 2 femmes qui peinent en palmes, je les suis, on doit rester en groupe. Je vois à droite une grosse baleine, à gauche je vois un groupe, je les compte plusieurs fois, j'en croyais pas mes yeux. 6 baleines! On a tous été surpris et compté plusieurs fois tant c’était incroyable.

Les baleines se séparent en 2 groupes de 3. Simon à l'avant a suivi un groupe. Me rendant compte que l'autre groupe vient contre moi, je m'arrête et observe. Le gros mâle monte et sort à côté de moi, je sors ma tête pour voir de la surface. Mon dieu qu'il est proche. Le bruit du souffle si près est si fort! Ca cogite dans ma tête "ne bouge pas, elle t'a vue, elle sait ce qu'elle fait". Elle descend et vrille afin que je puisse l'admirer sous tous ses angles. J'aperçois bien 2 taches de coquillages parasites sous son cou.

Puis sa nageoire est si proche, j'ai dû tirer mes palmes contre moi pour pas qu'elle me touche. Les 3 baleines descendaient en se vrillant les unes autour des autres, tout près sans se toucher, c’était d'une grâce!

J'étais scotchée, émue, l’impression d’avoir rêvé. Derrière moi, l’autre nageur avait l’air d’être tout aussi étonné que moi.

Simon nous vient contre en filmant au moment où nous étions tout près des baleines. Je lui demande à quelle distance elles étaient sous nous (car moi et les distances...) il me montre 2m. Ça fait bizarre. Puis il me dit que c'est pour ça qu'il dit de rester derrière lui. Nous étions derrière lui, jusqu'à ce qu'il ait fait demi-tour pour nous rejoindre, ce pourquoi on s’est retrouvés entre le guide et les baleines.

Simon fait ça depuis 13 ans, et c'était lui le plus excités de tous! Il est génial, on voit qu'il aime son job. Il était tout content, était super heureux que le mâle est venu accompagné d’un dauphin tursiops! Oui, j'ai vu des dauphins, même un groupe de 3 qui n'étaient pas ceux d'avant, car tous les 3 de grandeur différente. Quant à savoir de quel genre de dauphins, j'avais des baleines à bosse plein les yeux.

On s'est remis à l'eau encore 2x, c'était similaire aux fois d'avant. C’est une expérience magique, époustouflante.

Je mettrai les coordonnées de Simon à l’occasion sous cuisers Info.

 

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post/20190914_BoraBora_baleines.jpg

Comments