Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

Internet galère et p’tit déj bizarre

publié le 15 avr. 2020 à 00:07 par Sailing Olena

Nous faisions partie du club de bateau de Soleure, MCA, où j’ai été secrétaire pendant 10 ans. Comme l’an dernier, nous voulions leur envoyer un petit coucou vidéo à l’occasion de l’assemblée générale. Seulement voilà, un an de Pacifique séparait les 2 assemblées et nous avons vu beaucoup de choses, difficile de faire un film assez court. Le Pacifique, un rêve pour beaucoup, une inconnue pour tous, je ne pouvais couper court, il me fallait montrer un bout de chaque île.

J’ai enregistré les enfants en suissse-allemand pour les quelques commentaires. En plus de musiques libres de droit j’ai ajouté des musiques enregistrées lors de danses diverses et même à la kermesse du collège. J’ai pris la chanson où Hiamoevai, la fille de nos amis, chante un bout en solo, la tête qu’elle a fait en visionnant la vidéo chez nous ! Ce fut une grande surprise pour elle.

Mon film fait près de 42 minutes ! C’est long pour un film Youtube mais court pour montrer tout ce qu’on a vu. Je l’ai un peu compressé et me voilà avec un document de 800mb à envoyer. Ça parait rien en Europe, mais ici, c’est la galère. Tous ont souri, envoyer 1 document de 800mb des Marquises, c’est un projet bien difficile.

J’ai été chez une copine locale, où j’ai branché mon ordinateur et utilisé sa wifi, merci à toi Teupooteii ! Ca a planté 2x, puis la 3ème fois, ça m’avait l’air de fonctionner. L’ordinateur m’indiquait « 12 heures restants », je suis partie en laissant le tout tourner, j’avais la fête d’anniversaire de Cyliane à m’occuper. Puis j’apprends qu’il y a une grosse coupure de courant dans le village, la galère, on est jeudi matin en Suisse et l’assemblée est le samedi, le tout a planté. Le lendemain étant un jour férié ici - ils fêtent l’arrivée des missionnaires - j’étais un peu stress d’avoir passé une 50aine d’heures à préparer un film pour rien.

A 6h le lendemain, je fais le pied-de-grue devant le snack qui a une bonne wifi, ils m’ont dit qu’ils ouvriraient à 6h. En attendant, je vois le garde qui ouvre la prison et les 4 prisonniers sortir dans le jardin. C’est la plus petite prison sur sol français, ils ont de la place pour 5 personnes, ils passent leur journée dans le jardin, délimité par des arbustes plantés tous les quelques mètres. Pas de barrière, ni barbelés !

6h30, le snack ouvre enfin. La tenancière ne fournit pas l’électricité. Voyant mon état, car je savais que le laptop planterait avant la fin de l’envoi, elle a fait une grosse exception et je lui ai largement payé l’électricité. Entre-temps je me renseigne auprès de notre président du temps qu’il lui faut pour télécharger le film. 3 minutes par GSM ! C’est désolant, 3 minutes contres 12 heures. Vous comprendrez pourquoi je pense que la Polynésie Française a le plus mauvais internet au monde. Mais voilà, le restaurant n’était pas ouvert 12h et chaque personne de plus sur la wifi ralentit le tout. J’ai réduit la qualité encore plus pour finir par avoir un document de 400mb. Il est parti en 4-5 heures, ils l’ont eu à temps !

En attendant, j’ai eu le temps de prendre mon petit déjeuner. A 6h30 j’aspirais à des croissants… mais nous sommes en Polynésie ! La carte du petit déjeuner est composée de poisson cru, poisson frit, steak, omelette et tout en bas, pain-beurre, viennoiseries. Allez, soyons fous, mangeons marquisien, 1 poisson cru ! C’est bon, mais tôt le matin, c’est bizarre. Heureusement j’ai eu tout le temps pour finir mon bol.

https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/laure/_draft_post-1/20200305_Petit_dejeuner.jpg

Mon papa a mis le film sur Youtube à ma place, merci à lui ! On a eu 100 visionnages les premières 24heures, malgré qu’on ait averti qu’il durait si long. Nous sommes impressionnés. Même s’il est bien loin d’être parfait, il a eu du succès, beaucoup disent qu’on ne voit pas le temps passer. Ça motive un peu de continuer, car jusqu’à présent, je mettais des heures à travailler sur des films pour quelques vues sur Youtube, j’avais l’impression de perdre mon temps. Pour voir le film cliquez ici.

Comments