Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

Derniers préparatifs pour le canal

publié le 21 mars 2019 à 19:51 par Sailing Olena

Les derniers jours avant notre passage du canal étaient occupés à l’organisation de la traversée.

Il nous fallait prendre contact avec nos futurs linehandlers, des gens qui viendraient 2 jours à bord pour tenir les amarres lors des traversées des écluses. Ils se sont tous annoncés par Facebook ou Whatsapp, mais comme nous avions un très mauvais réseau aux San Blas, il était plus qu’urgent de les contacter.

L’un des premiers à s’être proposé commençait à nous ennuyer très fort. Ce fut un jeune de Dominique qui voyageait sans argent en faisant du bateau-taxi. Nous avions à l’époque décidé de ne pas prendre d’équipier de la sorte et le lui avait dit dès le début, car il demandait à rester plus longtemps. Une fois qu’il avait compris ce point, il s’est mis à demander une paye. On en a eu marre et nous lui avons dit qu’on s’arrangerait sans lui. Nous préférions encore payer un professionnel que d’avoir un équipier qui n’y connait rien et nous ennuie à longueur de journée, nous, nos amis et nos linehandlers. En discutant de lui avec une dame au port, j’ai appris qu’on avait pris la bonne décision.

Après avoir trouvé les 6 linehandlers nécessaires pour les 2 bateaux, un couple anglais s’était proposé. Comme nous n’étions à ce moment-là pas certains que Sandra & Andreas de PICO puissent vraiment venir, nous leur avons dit qu’on les contacterait si besoin, ce que nous avons fait.

Nous avons rencontré Dee & Steve de LA MISCHIEF, un bateau que nous avons croisé de bien nombreuses fois. C’est couple australien-américain bien sympathique, qui voulait traverser sur un catamaran avant de passer avec le leur. Puis nous avons rencontré l’anglais Tim de LARUS qui était prévu comme équipier sur SERENITY. Lui et sa femme sont très sympathiques, sa femme s’est même proposé à venir comme linehandler sur notre bateau si les anglais ne le pouvaient pas. Puis le couple d’anglais Jill & Tony de NYCHEA ont répondu qu’ils étaient ravis de se joindre à nous ! C’est ainsi que nous avions 1 linehandler de plus que nécessaire sur Olena.

Après quelques messages, nous nous faisions livrer nos amarres (plus grosses et surtout plus longues que des amarres standard) et nos pare-battages. Quelle surprise de voir arriver des pneus de voiture enveloppés de plastique. C’était courant il y a quelques années, de nos jours, on voit plutôt des gros pare-battages. Après la surprise qui était assez négative à nos yeux, nous avons dû constater, que des pneus étaient bien plus pratiques, car très larges et couvrant plus de surface.

Comments