Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Union Island, Chatham Bay

publié le 28 juil. 2018 à 23:27 par Sailing Olena   [ mis à jour : 28 juil. 2018 à 23:27 ]

L’endroit nous a plus dès notre entrée. Peu de bateaux, belle plage, boat boys sympa et pas insistants. Et c’était calme ! Bon, l’endroit est connu pour avoir pas mal de rafales, il y en avait mais elles faisaient quelques nœuds de plus que le vent habituel, donc rien de dérangeant.

Dès le soir, c’était le groupement de suisses, et c’était bien sympa. Nous avons profité de la plage et sommes allés nous balader en hauteur avec MARELIA. Nous avons vu des tortues terrestres ! Des chiens locaux ne nous ont plus lâché les semelles !

A notre retour sur la plage, nous avons dû boire quelque chose au resto de la plage où nous avions parqué les annexes. Et voilà qu’on voit arriver Chacco, le chien de nos amis GRAN LARGO ! Quelle joie ! Nous les croyions encore à Bequia.

Un jour j’entends à la VHF un message de sécurité d’entrée sur Chatham de MISTRACS, un bateau que nous connaissons. On garde l’œil ouvert et on les voit arriver, tirant OUT OF AFRICA derrière une longue corde ! Stéph ainsi qu’un autre ont sauté dans leurs annexes pour aller voir s’il fallait un coup de main pour ancrer.

MISTRACS, qui voyageaient depuis des mois avec OUT OF AFRICA sont retournés à Mayreau, laissant Jo & John dans la baie, ça nous a surpris. OUT OF AFRICA ont longé Mayreau un peu près pour aller dans la baie au sud. Selon les cartes, il y avait 2m de fond, mais quelque part, il devait y avoir un caillou. Le bateau s’est arrêté net et l’arrière s’est levé. Les bouteilles en verre dans le frigo se sont cassées ainsi que de petites choses dans le bateau. C’est le safran (gouvernail) qui a ramassé le coup et s’est tordu et un bout du maintien du safran est tombé. Ils ont pu repêcher la pièce.
Par contre la quille du bateau n’a pas une égratignure, bizarre ! Du coup, ils ne sont plus manœuvrables, ce pourquoi ils se font remorquer.

Ils cherchaient à se rendre à Clifton pour faire la clearance de sortie le mardi matin tôt, pour que PIERINA puisse les remorquer jusqu’à Carriacou, où se trouvent des chantiers navals avec grues pour sortir les bateaux de l’eau. Nous avons repoussé notre départ d’un jour pour les prendre avec nous.

Comments