Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Une journée entre filles

publié le 3 nov. 2018 à 14:50 par Sailing Olena   [ mis à jour : 4 nov. 2018 à 18:15 ]

Depuis ma tournée à la chocolaterie Jouvay avec mes parents, je n’avais qu’une envie, y retourner pour y savourer un bon smoothie ! Oui je sais, je peux être assez folle de prendre le bus pour un peu moins d’une heure de route par chemin, rien que pour déguster un bon smoothie au chocolat ! Le bus aller-retour coûte moins cher que le smoothie, c’est donc pas ça qui retient ! Et le fait d’être quelques heures loin des siens, après 1 an à vivre les uns sur les autres, ça fait du bien !

Véronique de GRAN LARGO m’y a accompagnée. Nous sommes d’abord partis au marché avec son mari et Elina, qui sont retournés aux bateaux avec nos achats. Puis nous avons pris un bus pour Gouyave pour aller visiter l’entreprise de noix de muscade. Véronique n’y avait jamais été, car le jour où ils étaient à Gouyave, c’était fermé ! Après la visite, nous nous sommes promenés pour voir la toute vieille église, ce serait l’une des plus vieilles de l’île. Elle avait été utilisée comme école avant d’être abandonnée.

ma production de muscade

Nous avons mangé notre pique-nique assis sur des escaliers en compagnie de 3 locaux. Nous avons eu de bonnes discussions très intéressantes. J’aime me mélanger aux locaux et eux aussi ont toujours plaisir de chatter avec des touristes.

Nous n’avons pas attendu longtemps le prochain bus pour Victoria. Nous avons ensuite emprunté le chemin amenant à la manufacture de chocolat. Nous avons repéré des muscadiers, des avocatiers, de la citronnelle, que de bonnes choses.

Avant d’entrer dans la chocolaterie, nous avons fait un tour sous un muscadier, des centaines de noix étaient au sol ! Une employée de Jouvay que je reconnais passe nous voir, je lui montre mon montage photo de la dernière visite, elle était toute heureuse. Ensuite nous sommes entrées pour faire la visite guidée.
Arrivées au triage des fèves, l’employée qui était toute timide et se gênait de poser pour la photo à ma première visite était toute heureuse de poser pour de nouvelles photos, d’avoir vu le montage photo l’a bien aidée. On a fait des photos avec elle, puis elle en a fait de nous avec la guide. Seulement elle n’avait jamais fait de photos de sa vie ! Le résultat était assez rigolo. On la voyait photographier nos thorax et effectivement, pas de tête sur les photos. Je suis allée lui montrer comment et j’ai pu garder une où seul le haut des têtes sont coupées. On a passé un super moment rigolo toutes les 4 !

Puis on a pu voir la fabrication du chocolat, malheureusement sans odeur, car à travers des vitres. Cette-fois la production était en marche, car lors de la première visite, ils nettoyaient les machines.

Puis vient le moment tant attendu des smoothies ! Et voilà qu’elle m’annonce ne pas avoir de glaçons ! Du tac au tac j’y réponds qu’elle n’a qu’à y mettre de l’eau ou trouver une solution, je suis venue pour mon smoothie ! Elle a fait comme elle a pu, avec le peu de glaçons qu’elle a trouvé. Puis quand le tout était dans nos verres, voilà la livraison de glaçons qui arrive ! Elle a rajouté quelques glaçons, sans être pillés. Ce n’était pas pareil, mais c’était bon quand même.

Ensuite nous avons fait un tour autour de la manufacture, qui se trouve sur les lieux d’une vieille plantation. Comme partout, il y a des ruines et une végétation magnifique. Il y avait un petit ruisseau. Puis on s’est promenés dans le jardin de cette plantation. Les arbres et épices étaient notés avec les noms. On y a vu des ananas, fruits de la passion, bananes, papayes et autres fruits ainsi que plein d’épices dont un arbre à clous de girofle (ce n’était pas la saison malheureusement). On a discuté avec la dame qui s’occupait du jardin, c’était très intéressant. Puis elle nous a remis une papaye chacune.

Au retour, j’ai cueilli de la citronnelle et voilà notre guide Jouvay qui passe. Nous avons marché un bout de chemin ensemble avant de s’arrêter pour faire un petit bain dans la rivière. Que ça nous a fait du bien ! Nous voulions être photographiées, mais c’était impossible pour la dame qui passait. Elle est venue vers nous et nous explique qu’elle ne peut pas, elle n’a jamais fait de photo, jamais tenu d’appareil en main, c’est impossible ! Puis elle appelle 2 jeunes filles qui passaient, qui elles nous ont photographiées. C’est marrant des réactions pareilles. Mais après l’épisode des photos chez Jouvay, nous étions contentes de son honnêteté ainsi nous avions de bonnes photos souvenirs.
Comments