Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Tobago Cays (Grenadines)

publié le 28 juil. 2018 à 23:22 par Sailing Olena   [ mis à jour : 28 juil. 2018 à 23:22 ]

A peine ancrés voilà déjà les Park Rangers qui collectent les frais de parc national. Là on se rend compte, qu’il nous reste presque plus de dollars EC, nous pensions en avoir encore à bord et n’avions pas tiré d’argent avant notre départ. On restera qu’une seule nuit, afin d’avoir encore quelques sous au cas où.

Puis voilà un boat boy qui veut nous vendre tout et n’importe quoi, dont un BBQ sur la plage à un prix très européen ! Il repart bredouille. Et c’est là que SUNSPLASH nous appelle par VHF car leur boat boy leur proposait pareil et si nous voulions nous joindre à eux. OK, on s’offre ça, ils payent on leur rend en Euro.

Les boat boys ont chacun leur stand pour faire leur BBQ sur la plage, où sont installées quelques tables. Le stand de notre boat boy était fermé, il n’avait trouvé aucun client (nous sommes hors saison, il y a peu de bateaux), nous étions 3 tables servies par 2 stands différents. Leur organisation n’a pas l’air très rentable hors-saison. De notre côté, nous avons enfin pu goûter du lambis, un gros coquillage ! Comme je n’aime pas trop les coquillages, je n’ai jamais voulu en commander. Timeo a adoré, moi beaucoup moins, mais la sauce était excellente, ainsi que les légumes, riz et poisson.

La nuit fut un peu rodéo. Protégé du grand large de l’Atlantique par une barrière de corail, nous avions le vent en plein nez et pas mal de roulis. Une armoire près de notre chambre à coucher grince sur le sol quand le bateau roule, c’est d’un désagréable ! On a essayé plein de choses, sans succès. Au milieu de la nuit, je suis partie squatter le lit de Cyliane, qui dormait dans la chambre de Timeo avec lui.

Il y a plein de tortues dans les Tobago Cays, il y a même un endroit fermé à la navigation pour aller voir les tortues. Mais les tortues sont partout et pas forcément dans ce « parc ». Il n’y a qu’à sauter dans l’eau avec un masque et attendre 5 minutes pour en voir. Le fond est du sable avec quelques algues, donc rien de spectaculaire, mais niveau poissons, sèches, raies et tortues, on en a eu plein les yeux.

Les Cays sont fermés par l’île de Mayreau à l’ouest, c’est là que nous nous sommes rendus pour retrouver les autres kids-boat qui y étaient déjà. PIERINA, TRISMIC et nous sommes partis à la queue-leu-leu les rejoindre, suivi par ROAM un peu plus tard. Quant à SUNSPLASH, ils sont partis à Grenade.

Comments