Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Snorkeling & plongées

publié le 9 avr. 2018 à 19:52 par Sailing Olena   [ mis à jour : 9 avr. 2018 à 19:52 ]

Il y a plein de snorkleurs autour de notre bateau, c’est assez facile à comprendre car nous étions entourés de tortues ! Nous avons également profité de nos masques pour aller les voir.

SERENITY étant plongeurs, nous avons pu plonger avec eux en alternance, vers les rochers au bord du mouillage, autour de l’île, sur les épaves. Il est facile de trouver les spots de plongée, car il y a des bouées et les bateaux de plongée s’y rendent.

Pour les plongées autour de l’île, nous nous y sommes toujours rendu les 7 avec les deux annexes. 3 sont partis plonger d’un coin de l’île alors que l’autre amenait les annexes de l’autre côté de l’île à une bouée et faisait du snorkeling avec les enfants en attendant l’arrivée des plongeurs.

A la fin de ma plongée, Elina me demande si elle peut essayer. J’avais repéré un joli barracuda près de la surface un peu plus loin. Je lui passe mon détendeur en lui expliquant 2-3 choses et la prend sous mon bras tout contre moi et descend à 1m. Au début, elle siphonnait ma bouteille ! On remonte, je lui dis de respirer normalement. On redescend à 1m et je l’entends respirer presque normalement, tout va bien. A cette profondeur, mes palmes sortaient encore à moitié de l’eau, c’était plus du snorkeling que de la plongée, mais Elina a pu faire l’expérience de respirer sous l’eau et de voir le barracuda. Elle en a été très heureuse.

La fois où j’étais avec les enfants à faire du snorkeling à l’île, on a dû retourner sur l’annexe attendre au bout de 20 minutes, car plein de petites méduses sont arrivées et c’était très désagréable de se faire piquer partout.

Un jour, Stéphane et SERENITY sont partis un peu plus loin à une bouée pour plonger sur l’épave du Gustavia. Je surveillais l’annexe depuis OLENA avec les jumelles. Sait-on jamais, on a vu plusieurs annexes à la dérive et fait l’expérience que les nœuds ne tiennent pas toujours.

Un autre jour, je suis partie avec SERENITY, nous avions monté l’ancre du voilier et sommes partis à un peu moins de 5 miles plus au sud pour plonger sur l’épave de l’Augustin Fresnel II. Un bateau de plongée était à la bouée et nous avons attendu qu’ils finissent leur plongée et partent pour s’y mettre. L’épave était bien habité, pleines d’éponges, poissons et même 2 langoustes sous la coque !

Comments