Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Shelter Bay

publié le 23 févr. 2019 à 19:11 par Sailing Olena   [ mis à jour : 23 févr. 2019 à 19:29 ]

Colón est une grande ville au bord de la grande baie de Limón, protégée par 2 très longues digues. C’est un énorme port de commerce avec des cargos plus gros les uns que les autres.

Shelter Bay se trouve en face de Colón, sur le territoire de l’ancien Fort Sherman, une base militaire américaine. Il y a une baie bien protégée dans laquelle ils ont fait une marina, tout autour c’est la forêt vierge!

Nous avons ancré vers d’autres bateaux non loin de l’entrée de la marina. Stéphane est allé faire les procédures douanières seul, car normalement, seul le skipper est autorisé à aller à terre tant que la douane et l’immigration n’ont pas été faites.
Ça ne va pas long qu’il nous appelle par VHF, « préparez-vous, je viens vous chercher, on doit tous passer à l’immigration ». Ca fait sens, quand on arrive en avion ils veulent aussi tous nous voir avant de tamponner un passeport. Mais c’est la première fois que ça nous arrive et nous sommes un peu étonnés. Nous avons tous eu droit à poser pour une photo, et comme souvent ils ont scanné nos passeports avant de les tamponner. Voilà, nous étions en règle pour nous promener dans le pays.

Mais d’abord il fallait encore passer à un autre bureau pour commander notre permis de croisière (obligatoire, coût US$ 185.- + 50.- pour envoi, car effectué à Portobelo). Nous devrions passer 2 jours plus tard le chercher.

Nous avons croisé un polonais, aussi au mouillage à l’extérieur et nous avons profité d’échanger des informations pour le passage du canal sans passer par un agent. Presque chaque bateau se trouvant là va soit passer le canal prochainement, soit il vient de le franchir dans l’autre sens. On est aussi allé faire coucou à un suisse, également au mouillage extérieur, lui aussi nous a donné plein d’infos utiles.

Un petite visite de la marina nous a bien donné envie d’y entrer. Stéphane s’est renseigné, c’est 95 US$ la nuit pour notre bateau ou 88.-/nuit si on reste plus d’une semaine. Ouah, plus cher que Funchal, le port le plus cher où nous avions été (pas le choix car pas de mouillage). Ce n’est pas dans notre budget, tant pis pour la piscine et le confort.

Nous faisons une ballade sur des petits sentiers aux alentours de la marina, il parait qu’il y a des singes, toucans et paresseux ! On se retrouve sur les ruines d’une batterie militaire, des fortifications et bunkers. Nous avons vu de grosses araignées, quelques chauves-souris et d’énormes fourmis qui ont créé de vraies autoroutes, elles dégagent les feuilles mortes sur une 10aine de centimètres de large pour se créer des passages. Nous n’avons vu aucun animal espéré.

Au port, nous faisons la connaissance de Christine, une américaine qui nous informe avoir un apéro des plaisanciers le soir même, chacun amenant ses boissons et un snack à partager. On s’y rend et rencontrons plein d’autres plaisanciers. Les enfants peuvent profiter de la piscine, car ils sont les invités de Christine ! Une maman de 4 enfants d’origine arménienne habitant aux USA me propose de se joindre à eux le lendemain pour visiter le fort San Lorenzo.
https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/blog-laure/shelterbay/20190202_attente.jpgAttente à Shelter Bay

Comments