Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Retour à Pointe-à-Pitre

publié le 9 avr. 2018 à 19:49 par Sailing Olena   [ mis à jour : 9 avr. 2018 à 19:49 ]

SERENITY était au mouillage, FALKOR était encore là. C’est sympa de se retrouver avec plusieurs bateaux qu’on connait.

SERENITY arrive en annexe plein de vivres et passe nous informer qu’ils retournent au Carrefour avec leur voiture de location, et demande si l’un de nous veut les y accompagner. On saute sur l’occasion et je prépare ma liste d’achats.
Susanne nous avait raconté aux Saintes avoir acheté une machine à pain, car ils ont assez d’énergie mais manquent de gaz, car le remplissage des bouteilles n’est pas possible partout. Stéphane et moi nous sentions complètement bête, car c’était également notre problème et la solution était complètement logique ! Depuis l’Espagne, on achetait des formes pour y mettre le pain, la cuisson dans le four à gaz durait 30-45 minutes à chaque fois. Les formes rouillaient, on en cherchait d’autres…  On a pensé à nos amis de MABUHAY, le nombre de fois qu’elle écrivait à propos de son pain solaire ! Et nous n’y avions pas pensé !!! Nos réserves de gaz sont quasi épuisées et il est impossible de faire remplir les bouteilles sur le sol français. Nous avons donc décidé d’acheter une machine à pain. Et la virée avec SERENITY à Carrefour était l’occasion !

En revenant de Carrefour, on voit la famille FALKOR à la rame, retournant à leur bateau. Ils venaient de faire réparer leur moteur électrique de l’annexe le jour d’avant, au bout d’un demi-jour, il était à nouveau en panne ! On les a remorqués et tchatché un moment. Stéphane et les enfants étaient déjà chez TUBALCAIN pour boire un pot. Les commis déposés, SERENITY venaient me rechercher pour me ramener au port, où nous avons retrouvé TUBALCAIN. 50% de l’Odyssey 2018 étaient présent ;-)

La soirée sur TUBALCAIN fut très sympa, ça faisait plusieurs fois qu’on se loupait et enfin nous avions l’occasion de se retrouver !

Le lendemain, nous avons décidé de rester un jour de plus pour passer la soirée avec SERENITY et reporter notre arrivée à Sainte Anne d’un jour. Nous avions reçu une vidéo quelques jours auparavant, où l’on voyait les berges de Sainte Anne couvertes de Sargasses. En une nuit, leur lagon fut à moitié rempli ! C’était désolant et nous ne savions pas à quoi nous attendre.

Comments