Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Pigeon Island

publié le 9 avr. 2018 à 19:50 par Sailing Olena   [ mis à jour : 9 avr. 2018 à 19:50 ]

Cette-fois c’est certain, nous partons enfin pour Pigeon Island qui se trouve dans la réserve Cousteau ! Nous avons navigué 7 heures, Cyliane s’étant levée avant de partir et ayant pris des médicaments, n’a pas eu le mal de mer !
Quelques heures avant l’arrivée, nous avons croisé 2 dauphins, ils étaient tout calme et ne sont pas venus jouer à la proue. Mais les enfants se sont déplacés pour les voir ! Comme quoi, quand ça fait un moment qu’on en a plus vu, ça devient à nouveau intéressant.

Nous nous sommes mis à l’ancre en face de la plage de Malendure, car les bouées autour de l’île ne sont pas faites pour y rester la nuit. SERENITY venait d’arriver quelques heures avant nous et nous avons pu encrer près d’eux.

C’est dans ce décor superbe que Stéphane a collé les bois sur la bordure de notre toit. Dès qu’il pleut un peu, toutes nos places assises à l’arrière sont de suite mouillées, car l’eau du toit s’y déverse. Le toit devrait idéalement être un peu plus long, mais ce n’est pas possible à cause de l’écoute (corde) de la grand-voile. Canaliser l’eau a aussi l’avantage de pouvoir la récupérer ! Et ces bois ont aussi un autre avantage. Notre bôme (l’espèce de bras qui maintient le bas de la grand-voile) est plus longue que le toit, et quand on fait des choses sur la bôme en étant sur le toit, on pourrait tomber, ce qui est fort heureusement jamais arrivé. En sentant une bordure, on sait qu’on est au bout du toit.
Jost de SERENITY est venu l’aider le lendemain pour faire les joints de bordure, et le soir, nous nous sommes fait un bon barbecue tous les 7 !

Comments