Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

On retrouve MABUHAY, avec de nouveaux propriétaires

publié le 20 juin 2018 à 19:41 par Sailing Olena   [ mis à jour : 20 juin 2018 à 19:41 ]

Nous voilà en train de poser l’ancre dans la grande baie du Marin. En attendant que la chaîne se tende, je regarde les bateaux aux alentours et je vois PERCEPTION, j’entends la voix de la marraine d’OLENA me dire « ils ont rebaptisé MABUHAY, il s’appelle PERCEPTION », je regarde le modèle du bateau et n’en crois pas mes yeux. Ce n’est pas possible d’avoir 2 mêmes modèles de bateaux qui ont le même nom. Je cours à l’arrière et crie à Stéph « il y a MABUHAY juste à côté de nous !!! ». Sur le coup, il a cru que je me fichais de lui, mais il a vite du reconnaitre, que j’avais raison !

MABUHAY était le bateau de nos amis Marie-Thérèse et Paul, qui ont fait le tour du monde pendant 11 ans. Nous voulions nous croiser aux Caraïbes, mais lors du départ de leur transat au printemps dernier, ils ont eu un problème avec l’auto-pilote et ont dû faire demi-tour. Ils étaient pris par l’échéance des visas et comme la vente du bateau était prévue aux Caraïbes, ils ont décidé de le vendre sur-place, en Namibie. Et voilà qu’on ancre à côté de « leur » bateau, dont on n’avait aucune idée où il pouvait bien se trouver !

Le Marin est une immense baie, qui peut contenir jusqu’à près de 3000 bateaux (2 marinas, plusieurs mouillages), et le hasard fait qu’on pose l’ancre juste à côté. Nous aurions dû jouer au loto je crois, avec une chance pareille!

Nous devions aller leur faire coucou et avons ainsi fait la connaissance de Meg & Brad, un jeune couple australien fort sympathique, qui était tout heureux de nous recevoir et de pouvoir discuter avec quelqu’un qui connaissait leur bateau. Paul & Marie-Thérèse se sont donnés beaucoup de peine et ont laissé beaucoup d’informations pour les futurs propriétaires. Ils ont remis les clefs et expliqué les choses à leur vendeur qui a remis les clefs à une autre personne, qui a remis les clefs au jeune couple en disant « voilà les clefs, si vous avez des questions… vous vous débrouillerez » et il est parti ! Heureusement, Marie-Thérèse avait fait plusieurs notes, collées par-ci par-là (on en a encore vues!) avec des explications ainsi qu’une lettre. Et ce jeune couple, sans expérience de voilier s’est retrouvée à devoir tout expérimenter seuls ou avec l’aide des gens qu’ils croisaient. Au début ils ont eu quelques couacs, du genre d’oublier d’ouvrir les vannes de gasoil, et se sont trouvés en panne moteur. Bah oui, c’est logique, à présent ils en rient. Paul avait bien écrit d’ouvrir les vannes ! Mais eux n’avaient pas encore trouvées celles-ci.
Ce qui nous a vraiment impressionné, c’est d’avoir retrouvé ce bateau dans l’état que nous le connaissions. Ils ont tout laissé comme c’était. Brad nous a raconté avoir vidé chaque compartiment, fait une photo du contenu afin de savoir où se trouvent les choses, et d’avoir tout remis en place, car si Paul rangeait ça là, il y a une raison ! Même la literie, c’était celle dans laquelle nous avions dormi lors de nos vacances ! Normalement, des nouveaux propriétaires de bateaux commencent par le transformer selon leur nécessité et leurs goûts. Mais eux, c’était différent, quand on discutait avec Brad, on avait l’impression qu’il avait mis Paul sur un pied d’escale, alors qu’il ne le connait même pas ! Mais en l’écoutant discuter, nous avons dû reconnaitre qu’il avait bien perçu le caractère de Paul, un homme sérieux et pointilleux qui bichonnait son bateau.
Comments