Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Notre literie bloquée à la laverie

publié le 18 nov. 2018 à 07:37 par Sailing Olena   [ mis à jour : 18 nov. 2018 à 07:37 ]

Avec toute cette poussière d’anti-fouling partout sur et dans le bateau, on devait certainement en avoir dans nos lits ! Le jour de la mise à l’eau, j’ai défait tous les lits pour les amener à la laverie. J’ai hésité à tester une moins chère, mais vu qu’il me fallait ma literie le soir-même, j’ai préféré l’amener à la vieille Marina, où j’avais jamais eu de problème. Car souvent, dans ce genre de laveries, au retour, il y a toujours quelque chose qui manque.

J’arrive en fin d’après-midi pour chercher mes choses, mon sac était rempli d’habits d’un autre bateau. A ma réflexion, l’employée, aussi sympathique qu’une porte de grange, me demande si je suis certaine ! Je sais quand même faire la différence entre ma literie et des habits masculins inconnus !

L’employée est allée voir ses collègues au magasin puis au bureau avant de me dire le nom du bateau de celui qui devait avoir ma literie. Nom inconnu, il a fallu aller demander à une 3ème personne avant de savoir où était mouillé le bateau, car la baie est grande et il y a plus d’une centaine de bateaux.

Je vais au bateau, personne. J’y retourne avec un mot, y monte pour l’y déposer, pendant que les voisins me regardaient avec de gros yeux (ça ne se fait pas de monter à bord d’un bateau comme ça).

J’ai dû m’absenter plus d’une heure, et quand je suis revenue, le type était sur son mat et ne s’était pas manifesté. Je lui ai remis son linge et lui m’informe avoir ramené le mien à la marina, qui était fermée à l’heure actuelle. Tous nos lits étaient bloqués pour la nuit, et nous n’avions aucune envie de ressortir de nouveaux draps, car ils sont dans des sacs sous-vide, sous notre lit. Pour une nuit, on s’économisera le travail de tout sortir et essayer de remettre sous-vide avec un aspirateur qui ne fonctionne plus très bien.

Nous avons dormi sur les alèses et mis des linges de bain sur nos coussins. Les plus frileux se sont couverts avec un linge de bain. Je dois avouer que j’ai très mal dormi cette nuit.
dernière soirée à Carriacou
Comments