Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Le tour de St-Barth

publié le 28 déc. 2018 à 12:37 par Sailing Olena   [ mis à jour : 28 déc. 2018 à 12:37 ]

Stéphane avait vraiment envie de faire un tour de l’île. Comme il n’y a pas de bus, nous avons dû prendre un taxi. Le tour a duré un peu plus d’une heure, la chauffeuse nous a expliqué beaucoup de choses, c’était très sympa.

Nous nous sommes arrêtés près de la piste de l’aéroport et avons pu voir atterrir un avion. C’est la 4ème piste la plus compliquée au monde pour l’atterrissage. Le début de la piste se trouve au bas d’une colline sur laquelle se trouve un rond-point où passent beaucoup de voitures. Les avions doivent se laisser tomber dès la colline passée pour pouvoir atterrir sur la piste, qui est assez courte.
Le départ n’est pas facile non plus, car la mer n’est pas loin. Pour leur faciliter la montée sur l’eau, il y a une zone interdite aux bateaux.

Nous avons vu les anciennes salines, différentes baies, plages et même le pic le plus haut, à moins de 300m d’altitude. Nous avons vu l’anse de grand cul-de-sac, une énorme baie avec peu de fond, protégée par une île et 2 récifs de corail. L’eau y est cristalline, on s’y serait bien baignés, mais étant en tour en taxi, c’était malheureusement pas possible.
Nous avons passé à côté de vieilles cases, de maisons et de villas de luxe. Nous avons vu la maison de Johnny Halliday de loin, avant de nous rendre sur sa tombe.

Après le tour, on est allés se baigner à la shell beach, une petite plage à Gustavia, remplie de coquillages. Ici, tout comme au mouillage, la transparence de l’eau est incroyable.

Nous avons quitté le mouillage de Gustavia le jour-même pour minimiser les frais, car même hors du port on paye un peu plus de 28€ par nuitée en plus des frais de parc, valables dans toute l’île.
Comments