Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Les Caraïbes

publié le 1 févr. 2019 à 21:04 par Sailing Olena   [ mis à jour : 1 févr. 2019 à 21:04 ]

J’ai envie de faire un petit récapitulatif des « pays » visités avec le point fort de chacun d’entre nous ainsi que les points négatifs, s’il y en a. Il est à savoir que nous n’avons pas pu visiter tous les endroits, ni toutes les îles.

La Barbade
Laure : eau turquoise / Elina : Animal Flower Cave / Cyliane & Timeo : Boatyard Beach Club* / Stéphane : Fabrique de cigares
négatif : excessivement cher, pas de ponton à annexe, beaucoup de roulis à la plage

Grenade
L & E : meilleur chocolat au monde (Jouvay) / C : la maison du chocolat à St-Georges / T : Annadale Falls / S : Rhumerie River Antoine Estate

Saint-Vincent
L : Tobago Cays / E, C, T & S : Happy Island

Sainte-Lucie
L & T : volcan Soufrière / E, C & S : Marigot Bay
négatif : les boat boys de la ville de Soufrière et de Marigot Bay sont très désagréables. Le mouillage de Soufrière (vers la ville) est un endroit où l’on ne s’est pas senti très en sureté.

Martinique
L : Saint-Pierre / E & S : Bibliothèque Schoelcher, Fort-de-France / C : Le port du Marin* / T : Place de jeu à Fort-de-France* 

Dominique
L & C: Indian River / E: Fort Shirley / T : Bains bouillants près de Trafalgar : / S : Chutes d’Emerald Pool

Guadeloupe
L, E, C, T & S : Petite-Terre 

Antigua
L : plages désertes / E, C & T : 5 Islands Harbour* / S : English Harbour
négatif : les autorités considèrent les enfants comme passagers et les font payer 30USD/personne de taxes alors que les équipiers ne payent rien

Montserrat
L : vue sur Plymouth sous les cendres / E : Fontaine de Runnaway ghaut / C & S : village fantôme de Richmond Hill / T : hôtel abandonné à Richmond Hill

St-Kitts & Nevis
L, C, T & S : Brimstone Hill Fortress / E : les environs de Christophe Harbour
négatif : on s’est pris la tête avec leur formulaires douaniers en ligne qui avait un bug

Saint-Eustache
L, C, T & S : Fort Oranje / E : montre solaire au Fort Oranje
Il est à savoir que nous y avons passé moins de 24 heures

Saint-Barthélémy
L : transparence de l’eau à Shell Beach / E : Ile Fourchue / C : piste d’atterrissage / T : Colombier et ses environs / S : Tombe de Johnny Halliday
négatif : de faire payer l’ancrage à Gustavia, c’était 28€/nuit pour notre bateau, en plus des taxes personnelles

Saint-Martin
L, E, C, T & S : Maho Beach

Îles vierges britanniques
L & S: the Baths (Virgin Gorda) / E : the Caves (Norman Island) / C : jeux de plage au Foxy’s Taboo (Jost van Dyke)* / T : Bubble Bath (Jost van Dyke)

* Les enfants ont choisi ces points forts par rapport aux activités que nous y avons effectués.
https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/blog-laure/_draft_post/20180814_carnaval_Grenada.jpgCarnaval de Grenade

Nous avons des points négatifs communs pour toutes les îles :

Les déchets

On en trouve partout parterre, dans la nature, sur la plage, dans l’eau. Ce n’est pas un problème de tourisme, car la majorité des déchets dans la rue proviennent des locaux. Nous ne pensons pas qu’ils s’en fichent, c’est à notre avis une habitude due à l’ignorance des conséquences de ces actes.
Certains pays viennent de commencer à interdire l’importation de conteneurs en styropore, ce qui est une bonne chose. Car les locaux sont habitués à aller chercher leur nourriture dans les restaurants et de rentrer avec ces contenants ou d’aller manger dans la nature. C’est surtout ce genre de déchets qu’on retrouve partout, avec les bouteilles plastique/verre, gobelets et services en plastique.
Aux îles vierges britanniques, tous les bistrots près des plages servent les boissons dans des gobelets en plastique. Avec le vent, une fois le gobelet vidé, il finit souvent ailleurs qu’à la poubelle.
Le fait d’avoir des déchetteries à ciel ouvert n’aide pas non plus, surtout en pays où le vent souffle tout le temps.

GILOUMÉ nous avait raconté qu’un jour, alors qu’ils se promenaient en week-end sur une plage d’Amérique du Sud avec un local, ils ont vu plein de locaux repartir de la plage en y laissant traîner tous les déchets du pique-nique, services en plastique compris. A leur réaction le local leur a dit de ne pas s’inquiéter, le soir le vent se lève et nettoie la plage. Le lendemain, effectivement la plage était propre. Mais le plastique se promène dans la mer !

Le plastique dans la mer tue les animaux marins et étouffe le corail ! Il serait grand temps que les autorités se mettent à informer les locaux des conséquences de leurs actes. Et aussi d’organiser des incinérateurs à déchets.
https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/blog-laure/_draft_post/20190123_déchets.jpg

Les eaux usées
Il en va de même pour les eaux usées, qui pour la plupart du temps s’écoule directement dans la mer. On le remarque lorsqu’il pleut, les rivières puantes amènent les eaux noires dans la mer. Il existe de rares usines de traitement des eaux, nous en avons vu une à Montserrat et il parait qu’il y en a une vers Grand Anse en Martinique. Malgré cela, il en manque beaucoup !

Je suis consciente que les eaux usées des bateaux finissent au même endroit. Même si ce n’est pas ce qu’il y a de mieux, il y a quand même quelques petites différences. Le marin essaye d’utiliser des produits qui ne nuisent pas ou peu la mer. Il y a bien moins de marins que de personnes sur ces îles.

Comments