Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Le beau côté de l’île

publié le 18 déc. 2018 à 18:09 par Sailing Olena   [ mis à jour : 18 déc. 2018 à 18:09 ]
Le lendemain on est allé voir les quelques grands bâtiments surplombant la baie à pied. Il y avait la salle de basket dont la construction était intéressante : des murs surplombé par un toit en toile.

Puis nous sommes passés du côté du village de Little Bay, qui devrait devenir la future capitale. On s’est promené vers les canons, un local est sorti de sa maison et a demandé de nous photographier devant les canons. Il était fâché contre le gouvernement qui vont chercher du sable et laissent les traces de tracteur aux endroits où les touristes viennent avec des enfants, nous étions sa preuve.

Ce monsieur nous suggère de prendre un bus pour nous rendre à Lookout, voir le côté de l’ile où se trouvent les villages. Tout comme les taxis, les bus ont des plaques vertes commençant par la lettre H, les voitures privées noires avec P, les voitures de location des plaques rouges avec R, les voitures gouvernementales jaunes avec un G. On ne peut pas se tromper ! On a pris le prochain bus (un mini-van, tout comme dans toutes ces îles) et on est allés à Lookout, pour la modique somme de 4.20€ pour tous les 5 !

Le chauffeur de bus nous pose au bout d’un village vers la place de foot, on se donne rendez-vous pour un peu plus tard. La vue est superbe. On se promène dans les rues. Une voiture passe avec de la musique, c’est le marchand de glaces, elles étaient excellentes.
Comme il n’y a pas beaucoup de rues menant à la route principale, nous l’avons longée jusqu’à l’école, où nous avons retrouvé le bus qui revenait nous chercher.

A Little bay, un bar à l’extérieur avait la musique à fond, juste à côté, un illuminé avait posé un haut-parleur sur le toit de sa voiture et criait dans son micro. Il faisait des louanges ou je ne sais pas quoi. Impossible de vraiment comprendre avec tout ce boucan. C’était assez rigolo de le voir gesticuller.
A un autre bar, des locaux jouaient aux dominos, comme partout où nous avons vu des gens y jouer, ils tapent leurs pièces très fort sur la table, ce qui faisait sursauter les enfants.

A notre retour au bateau, nous avions des nouveaux voisins, des allemands, dont nous avions déjà vu leur bateau TREIB(T)GUT au chantier à Carriacou. Nous leur avons fait un petit coucou lors de notre passage et ils nous ont droit invités à boire quelque chose chez eux.

Le lendemain soir, il y avait le festival de musique, un concours de chanteurs amateurs. Après avoir pris un verre sur Olena avec TREIB(T)GUT, on s’y est rendus ensemble quelques heures où nous avons rejoint Lawrence.

Le lundi matin nous avons repris le taxi de Lawrence pour nous rendre à l’observatoire du volcan, qui  était fermé lors de notre tour de l’île. L’endroit a une belle vue et on y visionne un film de 30’ très intéressant sur les irruptions du volcan et la ville de Plymouth.
L’équipage du CORWITH CRAMER, un bateau 2 mâts pour scientifiques, ont visionné ce film avec nous. Stéphane a ensuite eu l’occasion de se rendre sur ce bateau discuter avec le capitaine.

Nous avons fait un petit tour en annexe vers la baie d’à côté, la seule plage de sable blanc. Des pélicans y barbotent comme des canards ou plongent pour pêcher partout aux alentours, c’est toujours un plaisir de les voir.

Comments