Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

L’arrivée d’Alan Roura

publié le 11 déc. 2018 à 16:29 par Sailing Olena   [ mis à jour : 11 déc. 2018 à 16:29 ]

Voilà enfin le Suisse Alan Roura qui arrive en Guadeloupe ! Stéphane et les enfants le soutiennent depuis le début de la course. Moi je l’aime bien, il a l’air sympa, mais j’admire Damien Seguin (né sans main gauche), depuis qu’on l’a vu au départ de la Route du Rhum en 2010. Tous deux sont dans la catégorie Imoca (bateaux de 60 pieds).

Pendant la fin de la course, Damien, Alan et un autre coureur, Stéphane Le Diraison étaient tout près les uns des autres. Puis Damien, a pris la tête et est arrivé au petit matin, 6ème de sa catégorie. J’ai hésité à aller le voir, mais comme l’accès au village de l’Acte Mémorial où arrivent les bateaux n’est pas prévu pour les annexes, je n’y ai pas été.

Le matin, nous prenons nos drapeaux suisses montés sur les 2 manches à balai et on part accueillir Alan Roura. Selon les tracking de la Route du Rhum, nous avions un peu d’avance, mais à peine en mer, on a vu que les tracking devaient avoir du retard, on aurait dû vérifier avec l’AIS. Alan Roura venait de passer la ligne d’arrivée, 7ème de sa catégorie, suivi par Stéphane Le Diraison qui a passé la ligne moins de 5 minutes plus tard. Si peu de différence de temps sur une course de plusieurs milliers de kilomètres, c’est incroyable !

N’ayant pas autant de bateaux suiveurs, nous avons pu aller l’escorter. Nous n’étions pas seuls, il y avait une autre annexe avec un drapeau suisse. A un moment, Alan nous fait, aux 2 annexes, une révérence.

Il y avait deux autres grosses annexes de Highfield France, les bateaux officiels qui escortent les arrivants. On s’est fait photographier ensuite ils ont demandé notre autorisation de les publier.

Les deux bateaux arrivants ont affalé leurs voiles devant l’Acte Mémorial, où se trouvait encore Damien Seguin, qui attendait leurs arrivées.

Nous avons essayé de nous approcher un max, mais ce n’est pas facile, rien n’a été organisé pour les annexes et les gens de la sécurité nous dégagent, alors qu’on juste à côté du ponton sans être accrochés, à regarder. Un homme nous a photographiés pour nous faire verbaliser. Nous avons fait de gros sourires, car nous savions très bien qu’aucun policier n’allait s’amuser à chercher de quel bateau il s’agit, le nom de notre bateau ne figurant pas sur l’annexe. De plus, il n’y a aucun panneau d’interdiction !

Avant les photos de la sécu, j’avais profité d’aller sur le ponton saluer la femme de Damien Seguin, qui m’avait demandé en ami sur Facebook il y a 8 ans. J’aime pas avoir des « amis » Facebook que je ne connais pas personnellement. Elle m’a montré quelques photos. Ce n’est pas allé long que je me suis fait dégager, alors que d’autres Suisses qu’on connait s’y trouvaient également. Eux ont réussi à s’accoster pour profiter du spectacle. Le type de la sécu à même essayé de dégager Tifenn Seguin, c’est pour d’ire l’organisation !

Nous avons dû voir la suite par les photos publiées sur Facebook et le site de la Route du Rhum. L’ambiance devait être géniale sur le ponton avec les 3 coureurs. Les accolades entre Damien & Alan. Puis Alan s’est fait pousser à l’eau par des membres de son équipe, qui ont également sauté, puis Alan est allé faire pareil à Stéphane Le Diraison. C’est chouette de voir une telle complicité entre des concurrents.

L'une des photos est de Highfield France
Photos reçues de INSPIRATION
Comments