Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

La communauté des plaisanciers

publié le 20 août 2018 à 00:04 par Sailing Olena   [ mis à jour : 20 août 2018 à 00:04 ]

Ceci est une chose à laquelle je ne m’y attendais pas. En Méditerrannée, nous étions seuls, croisant des gens pour une soirée et voilà. Mais ici, les live-aboard boats (bateaux de gens qui vivent à bord) c’est une vraie communauté qui s’entraide et se soutient. On a déjà fait l’expérience des bateaux en dérive, l’affalage de notre voile, le remorquage d’OUT OF AFRICA etc…

On fait vite connaissance, surtout entre kid-boats, et il faut dire, on se recroise à tous moments. On reconnait les bateaux même sans se connaître. Et quand on se fait présenter quelque part c’est des « ah, mais nous étions voisins à XY et nous sommes croisés ici et là ».

Ceux dont on fait vraiment connaissance, la manière que naît l’amitié n’est pas comparable à quand nous étions à terre. Nous sommes bien plus les uns sur les autres, on se voit souvent et toujours et les discussions sont différentes et plus profondes. On se connait plus rapidement. Les discussions sont aussi toutes autres et ça nous fait parfois rire quand on compare avec celles à terre. A terre, quand on fait la connaissance de quelqu’un, la discussion part automatiquement sur ce qu’on fait dans la vie. En plaisance, la première chose qu’on veut savoir c’est sur quel bateau ils vivent. Imaginez si nous nous rencontrions et que je vous demande si vous vivez dans un appartement ou une maison, et quel genre de maison. Puis je vous demande si vous êtes contant de vos volets s’ils sont bien efficaces etc... Ce serait bizarre, non ? En plaisance, c’est tout naturel, on discute des différences entre catamarans et monocoques, ce qui marche bien chez les uns et ce qui marche moins bien. Il est très rare de savoir le métier des gens que nous rencontrons, c’est une discussion assez rare.

Comments