Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Inondations

publié le 1 févr. 2019 à 21:24 par Sailing Olena   [ mis à jour : 1 févr. 2019 à 21:24 ]

Alors que les enfants sont devant une émission, je fais couleur l’eau pour faire la vaisselle. Je fais un tour de l’écran radar, AIS, cartes… puis l’émission m’attire, je m’assois un petit moment à côté d’eux pour regarder. Au bout d’un moment Elina me fait la remarque que l’eau coule. J’avais complètement oublié, avec le bruit du moteur, nous n’entendions pas non plus la pompe à eau. L’évier débordait depuis un moment, j’ai dû gaspiller une bonne centaine de litres d’eau douce, la cuisine était complètement inondée. A chaque vague, une chute d’eau descendait depuis le plan de travail.
J’ai tout épongé, vidé tous les placards, mis du papier ménage dans la fente entre le sol et les meubles pour essayer d’évacuer l’eau avant que les meubles pompent l’eau. Puis Elina qui me dit avoir plein d’eau sur le sol devant sa chambre. L’eau sur le sol du carré a coulé le long de la coque, passée par un placard avant de s’étendre sur le sol. Nous avons également vidé ce placard, tous mes guides nautiques dont l’un qui m’était prêté, étaient complètement trempés ainsi que d’autres documents.
J’étais furax sur moi-même, Cyliane qui n’arrêtait pas de dire que papa allait hurler en voyant ça, nous naviguions par nuit noire toutes lumières intérieures blanches allumées et étions plus affairés à réparer mes bêtises que de naviguer. Nous avions les alarmes radar et AIS en route, mais quand même !
Quand Stéphane s’est levé et a vu toute la cuisine sur la table, il m’a juste demandé si je faisais le grand ménage. Quand je lui ai raconté, il s’est mis à rire, et plus il riait, plus ça me fâchais, sur le moment, ce n’était pas drôle du tout !

Ça m’a beaucoup rappelé notre dernière nuit de transat, où c’était mon lit qui avait été inondé. Mais cette-fois, ce n’était pas de l’eau de mer.

Comments