Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

En route pour Montserrat

publié le 18 déc. 2018 à 17:29 par Sailing Olena   [ mis à jour : 18 déc. 2018 à 17:29 ]

8h15, on lève l’ancre, cap sur Montserrat ! Les vagues n’étaient pas mauvaises, le vent était de la bonne direction et nous avons pu passer au vent de l’île comme nous le désirions. Au vent, nous avons le vent et pouvons faire le tout à la voile. Sous le vent de l’île, le vent est capricieux et souvent nous devons avancer au moteur.

Montserrat est une île dont le volcan s’est réveillé en 1995 et a eu plusieurs grosses éruptions jusqu’en 2010. La moitié sud de l’île est en zone d’exclusion. La capitale, Plymouth, est complètement sous les cendres. Les cendres continuent à descendre et agrandissent l’île. On voit bien les coulées. En mer, il y a aussi une zone d’exclusion à respecter.

En passant sous le vent de l’île de Montserrat, il y a les odeurs de souffre qui viennent picoter les narines, même en gardant la distance de sécurité requise. Nous voulions également éviter ceci, car les enfants n’aiment pas du tout les odeurs « d’œufs pourris », comme ils le disent.

6 heures plus tard, nous posions l’ancre à Little Bay, l’unique « port » d’entrée de l’île, à côté d’un seul autre bateau de plaisance.
Par « port », ne vous imaginez pas ce qu’on a l’habitude de voir en Europe. Là, c’est juste une baie avec un ponton pour le ferry. Tous les autres bateaux, même celui de la police, est à l’ancre dans la baie.
Comments