Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Après le ponçage, la peinture

publié le 18 nov. 2018 à 07:26 par Sailing Olena   [ mis à jour : 18 nov. 2018 à 07:26 ]

Le jeudi matin de la Thanks Giving, nous avions enfin fini le ponçage de notre bateau ! Il nous fallait laver le bateau pour se débarrasser de la poussière avant de pouvoir se mettre à peindre. Nos cuves s’étaient déjà pas mal vidées, nous n’avions pas assez d’eau pour un grand lavage. C’était jour férié, personne ne travaillait, il allait être difficile d’avoir accès à un robinet (tous cadenassés).

C’est sans compter sur le chef du chantier, Keith, qui est toujours en patrouille dans le chantier avec son pickup rouge. On lui a demandé et c’est sans problème qu’il nous a organisé de l’eau. Merci Keith ! Nous avons tous 5 nettoyé le bateau du haut en bas, car il y avait de la poussière d’anti-fouling partout ! C’est un peu comme la poussière de ciment.

Puis nous avons attaqué la peinture ! Tout d’abord la couche de fond, qui était couleur argentée. Puis l’anti-fouling, qui se peint au rouleau, comme une peinture normale. Nous avions organisé 2 pots, de 2 couleurs différentes, rouge et bleu. Ça peut paraitre bizarre, mais nous trouvons plus pratique de changer de couleur à chaque couche, afin de voir ce qu’on fait. Ensuite, lors de l’érosion de la peinture, on saura exactement à quelle couche nous sommes !

Les réactions des gens aux changements de couleurs de la coque étaient marrantes. Je leur disais « c’est comme dans des magasins d’habits, on les essaye ! Alors on a essayé l’argenté, puis le rouge, le bleu et finalement on repasse au rouge, car ça nous plait mieux ». Ils me regardaient de travers avant que je me mette à rire. Finalement ils ont trouvé notre manière de faire pratique.

Nous avions prévu 4 couches, mais très vite, nous avons réalisé qu’on pourra en faire plus. Le reste n’était par contre pas suffisant pour 2 couches supplémentaires. On a pas voulu mélanger les couleurs, la bleue, achetée en Espagne n’avait pas la même consistance que la rouge, pourtant de même marque et modèle. On suppose que le mélange est un peu différent suivant le lieu d’achat, à cause de la chaleur ambiante. Puis le mélange des couleurs bordeaux et pétrole, on ne sait pas ce que ça aurait donné. Nous avons donc décidé de faire comme nos amis qui ont fait des chaussures rouges à leur bateau PICO. OLENA aura donc la coque bleue avec la quille et les safrans rouges, ainsi OLENA aura des chaussures à talons !

Les employés du chantier ont dit qu’ils n’allaient pas nous oublier de sitôt ! Ils n’avaient encore jamais vu de bateau chaussé de chaussures à talons!


Comments