Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2018-19 Caraïbes‎ > ‎

Antigua – Guadeloupe

publié le 8 mai 2018 à 22:56 par Sailing Olena   [ mis à jour : 8 mai 2018 à 22:56 ]

Malheureusement, il est temps de quitter nos amis Susanne & Jost de SERENITY. Ils partent en direction de St. Kits & Nevis et nous rebroussons chemin. Notre Parasailor réparé nous attend en Martinique depuis la mi-mars, et entre-temps, nous avons plusieurs choses à réparer & organiser là-bas.

Nous avons étudié la météo, les vents devraient permettre de rejoindre Saint-François, à la pointe ouest de la Guadeloupe, en naviguant à 60° contre le vent (c’est l’angle le plus près contre le vent que nous puissions faire). Pour nous faciliter le chemin, nous décidons de passer le passage entre le sud-est d’Antigua et la barrière de corail, ainsi nous sommes à l’abri des vagues et sommes un peu plus à l’ouest pour sortir les voiles et avoir un cap plus pratique.

Dans ce chenal, voilà qu’on se trouve en face d’un voilier, sur notre AIS, un petit triangle qui désigne qu’il s’agit d’un bateau ami. VENTUS était parti le matin tôt de Falmouth pour se rendre à Jolly pour faire l’émigration puis route pour la Guadeloupe ! Le chenal n’étant pas large, nous nous sommes croisé de près, ce qui nous a donné l’occasion de faire quelques photos sympas.

Nous voilà en pleine mer, sous voile, bravant les vagues et le vent. Malheureusement, comme souvent, le vent n’est pas tout à fait comme les prévisions météo, le vent vient d’un peu plus au sud. Tenir le cap pour Saint-François est trop à contre-vent, nous n’avons pas le temps de tirer des bords, car sinon nous arriverions de nuit. Il n’est jamais bon d’arriver à un endroit inconnu de nuit, surtout que Saint-François est protégé par une barrière de corail. Nous changeons de cap et allons, à 60° contre le vent, à Deshaies.

Nous arrivons à destination peu avant 16h, nous avons le temps d’aller faire l’immigration, qui se trouve dans un magasin de souvenirs puis de continuer notre chemin jusqu’à Pigeon Island. En ville nous croisons LIFE PART 2 qui venait d’arriver. A peine partis, nous voyons VENTUS arriver au large. C’est marrant comme nos chemins se croisent !

Nous arrivons à temps vers Bouillante, au sud de Pigeon Island, pour ancrer avant la tombée de la nuit (ici, c’est vers 18h30). Nous nous rendons au supermarché et surtout dans le grand magasin chinois, y acheter les quelques trucs qu’il nous fallait. Stéphane avait pris les jerricans pour s’approvisionner en Diesel, car la station était juste à côté. Eh oui, faire le plein du bateau n’est pas toujours aussi facile que de faire le plein à la voiture. Et nous ne pouvions pas louper de prendre quelques pizzas à l’emporter pour manger sur le bateau ! Car les pizzas, j’ai laissé tomber, avec notre four à gaz, ça marche pas.

Comments