Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2017 Méditerrannée‎ > ‎

Le club des suiveurs ou big brother’s watching you

publié le 30 oct. 2017 à 04:59 par Sailing Olena   [ mis à jour : 30 sept. 2018 à 11:11 ]

Possédant un AIS sur notre bateau, certains amis nous suivent sur internet. Arrivé à Badalona que nous étions surpris par 2 SMS « bon séjour à Barcelone ! ». C’est marrant, on ne s’y attendait pas. Lors de la navigation de nuit et passage des caps les plus à l’est de l’Espagne, voici que je reçois un message de mon papa qu’un paquebot se trouve à côté de nous. Mon papa nous a avertis de chaque paquebot ou cargo que nous devions croiser. Nous les voyons certes, mais plein de lumière, il n’est pas toujours facile de savoir où ils vont. Le pire jusqu’à présent était un gros paquebot, plein de lumières blanches et une petite lumière verte (son côté tribord) perdu au milieu, mais un peu plus haut contre l’arrière, une grosse lumière rouge ! Il devait s’agir d’une pancarte lumineuse publicitaire où je ne sais quoi, mais ça prête à confusion, car le rouge marque son côté bâbord, et si nous voyons les 2 couleurs en même temps, ça veut dire qu’il nous fonce droit dessus ! Notre système AIS nous donne ces bateaux sur la carte, on peut cliquer dessus pour arriver à un menu qui nous donne plus d’information dont la vitesse et le cap.
J’avais navigué les dernières heures sans trafic et pensais que mon papa dormait, c’était passé minuit quand même ! A peine ancrés que mon papa m’envoie un message de passer une bonne nuit dans la baie de Moraira ;-)

Le lendemain, c’est un autre ami qui nous envoie une image de la carte où notre bateau se situe juste au-dessous du village où les parents de Stéphane ont habité de longues années. D’autres amis ont téléchargés des applications et demandent confirmation si nous nous trouvons bien là où ils nous voient. Ça nous fait sourire, c’est bien sympa !

Il est à savoir que beaucoup d’applications soi-disant en temps réel, ne le sont pas vraiment. Que si nous disparaissons des écrans AIS, ça ne signifie pas que nous avons coulé !  Nous avons peut-être simplement éteint nos appareils de navigations (émetteur AIS), ou que nous sommes tout simplement hors de portée de récepteurs qui émettent sur internet (côte, cargos, paquebots…).

Comments