Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

Samedi, jour d’échouages de bateaux

publié le 20 juin 2018 à 19:48 par Sailing Olena

Les chenaux maritimes sont marqués par des bouées rouges et vertes. En Europe et dans le monde elles sont dans un sens, mais sur le continent américain, elles sont dans le sens inverse. En Martinique, elles sont à l’inverse de l’Europe, càd pour entrer dans un port ou chenal, le vert est à bâbord (gauche) et le rouge à tribord (droite).

Quand on sort du port du Marin, le chenal va d’abord tout droit, puis on doit contourner un récif en allant à gauche qui est indiqué par une bouée verte, qui doit rester sur notre côté tribord (droite) vu qu’on sort.

Le samedi, c’est le jour du changement d’équipage des bateaux de charter (location). En France, le permis n’est pas obligatoire, donc certains bateaux se retrouvent avec des capitaines qui n’y connaissent pas grand-chose. Il y en a certainement aussi des capitaines distraits, mais le résultat est pareil, malgré les cartes maritimes (certainement électroniques) qui sont obligatoirement à bord, ils sortent tout droit.

Notre premier samedi au Marin, voilà 2 charters qui s’échouent sur le récif ! Nous étions aux premières loges, car à côté de la dernière bouée verte avant le contour. Le deuxième est resté planté sur le récif plusieurs heures. Eric et Stéph ont appris qu’il avait eu pas mal de casse.

Le samedi d’après, voilà encore un charter sur le récif. Au bout d’une heure, il a pu ressortir, grâce à un autre bateau qui tirait sur une de ses drisses (corde montant tout en haut du mat pour monter une voile) afin de coucher un peu le monocoque pour qu’il puisse se faire tirer en arrière par un autre bateau.

Comments