Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

Récupération de nos colis

publié le 21 janv. 2019 à 21:01 par Sailing Olena

Saint-Martin est une île sans TVA ! C’est très intéressant pour s’y faire livrer des choses. Le mieux est de passer par des entreprises de transport, car la poste ne fonctionne pas très bien. Des amis sont en attente depuis plus d’un mois d’un colis postal.

Nous avons commandé notre nouvelle grand-voile qui a été livrée par Fedex à l’adresse d’un transporteur. Stéphane l’a réceptionnée sans problème.

J’avais passé une grosse commande de tissus Sunbrella (résistant aux UV pour usages extérieur) et matériel de mercerie chez Sailrite en Amérique. Stéphane a passé commande chez Amazon pour des fils électriques qu’il cherchait depuis des semaines. Pour ces choses d’Amérique, j’ai fait un compte gratuit chez www.fourstarcargo.com et utilisé « mon » adresse chez eux à Miami pour mes commandes. Une fois le colis partis, j’insérai dans mon compte Fourstarcargo toute les informations requises ainsi que le mode d’envoi choisi. On réceptionne la marchandise directement dans les locaux de leurs agents (ils sont partout aux Antilles), côté aéroport pour les colis envoyés par avion, côté port pour les colis envoyée par bateaux.

Mon envoi Sailrite est arrivé par bateau près de Philipsburg. On pensait d’abord attendre là-bas jusqu’à son arrivée, mais Jake de DREAMCATCHER nous avait proposé d’aller à Marigot et qu’il ferait le taxi avec sa voiture de location. A nouveau l’entraide entre plaisanciers ! Au moment où il me le proposait, il ne nous avait encore jamais vus ! Comme convenu, Jake est venu me chercher, accompagné par sa femme Stephanie et sa belle-mère en vacances chez eux. Nous avons traversé l’île pour nous rendre au dépôt, chercher mes 2 colis bien lourds (plus de 20kg) pour retourner à Marigot. Ensuite ils sont venus à bord, Jake avait hâte de visiter Olena et surtout de voir notre toit de cockpit en dur, qu’il voudrait également faire, car d’origine c’est des barres et du tissus. Merci Jake pour ce grand service !

Le colis Amazon est arrivé par avion. Nous avons parqué l’annexe au plus près de l’aéroport. Le port de l’aéroport est encombré d’épaves, sauf le quai utilisé par les navettes où nous ne pouvons pas amarrer. On a vu un quai tout neuf, on s’y est mis et on est allés demander au propriétaire. D’abord il ne voulait pas et essayait de nous expliquer où aller, puis il a changé d’avis, je ne sais pourquoi. Peut-être parce qu’on n’avait aucun souci avec son refus et qu’on s’intéressait à ses explications ? Merci au monsieur de HERZ location de voitures pour nous avoir permis d’utiliser son ponton !
Nous partons à pied le long de la route jusqu’à l’aéroport, le contournons et continuons jusqu’aux hangars des cargos, ça fait près de 2km, heureusement le colis ne fait que dans les 10kg ! En voyant la foule aux hangars et sachant que nous étions près du début de la piste d’atterrissage, j’ai envoyé Stéphane et Timeo voir les avions. J’ai récupéré le colis assez rapidement et puis je les ai rejoints sur la plage au moment de l’arrivée de la pluie. Nous sommes restés « bloqués » une petite heure à profiter du spectacle le temps que la pluie cesse avant de retourner au bateau pour rejoindre les filles.
https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/blog-laure/_draft_post/20190102_épaves.jpg
épaves vers le port de l'aéroport
Comments