Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

La vie sociale

publié le 21 janv. 2019 à 21:44 par admin Olena
A peine arrivés à Marigot, nous y avons retrouvé nos amis Hizle et Niven d’EXILE. Nous avons passé plusieurs soirées ensemble devant un repas ou en faisant des parties de Mexican train domino. Nous nous sommes aussi promenés pour tenter d’aller visiter le fort Louis sur les hauteurs de Marigot. Malheureusement ce fut fermé car ils organisaient les feux du nouvel-an. Nous avons visité les ruines de la préfecture.
https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/blog-laure/_draft_post/20190106_exile.jpg
https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/blog-laure/_draft_post/20190101_ballade_fort.jpg
https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/blog-laure/_draft_post/20190101_préfecture.jpg

Flo & Pierre d’ENOLA étaient aussi dans le coin, nous avons également passé du temps avec eux lors de repas ou apéros dinatoires.

On y a aussi retrouvé Anne et Jürg de INSPIRATION, des suisses connus lors de la Route du Rhum.

Le voilier que nous avons croisé au milieu de l’Atlantique, LEONORA, était par-là, ils sont passés nous faire un petit coucou, car ils partaient le lendemain pour une traversée jusqu’aux îles ABC (Aruba, Bonaire, Curaçao).

Nous avons été invités sur DREAMCATCHER qui était au port dans le lagon. Nous avons pris notre tablette avec l’application Navionics pour pouvoir suivre notre trace au retour de nuit pour ne pas passer sur une épave. J’en ai vu une qui devait sortir d’à peine 20cm de l’eau sur plusieurs mètres !

Nous avons déplacé Olena à une baie à côté de l’aéroport pour y retrouver DREAMCATCHER pour se passer une journée ensemble. La plage ne fut pas facile à atteindre en annexe, Stéphane s’y est rendu avec les enfants en paddle, alors que Jake est venu mesurer notre toit et ensuite je suis allée l’aider à mesurer son trampoline avec un mètre. Il veut passer commande du même trampoline que nous en France, mais en tant qu’américain, il calcule en yards, pieds et inches. Pour éviter toute erreur de conversion, j’ai pris notre mètre en rouleau.
Comme ça bougeait beaucoup, nous avons passé la nuit dans la baie de Simpson, nous avons soupé ensemble chez nous avant de nous quitter définitivement. J’espère qu’on se recroisera !

Nous avons également pris part au marché aux puces des plaisanciers. Chaque premier samedi du mois, un marché aux puces est organisé. Chacun fait son stand où et comment il veut. Le premier arrivé est le premier servi, on prend ce qu’on trouve dans le chantier naval. Nous avions pris des fûts et une planche. Mon souci était de ne pas revenir plus chargé qu’au départ, et de ne pas trop dépenser. Il n’y avait pas beaucoup de monde, on a vendu des bricoles, mais pas les boîtes de peinture primaire achetées en trop qui encombrent le carré ! Nous n’avons rien acheté, rien trouvé que nous nécessitions.
C’était sympa, il y avait des gens qui vendaient café et gâteaux, une dame offrait ses services de coiffeur… On a pu faire plus ample connaissance de MORWENNA notre voisin allemand voyageant sous pavillon sud-africain.
https://sites.google.com/a/sy-olena.ch/sy-olena/blog/blog-laure/_draft_post/20190105_marché_aux_puces.jpg
Comments