Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

La noix de muscade

publié le 2 déc. 2018 à 09:04 par admin Olena

J’ai envie de partager un peu cette épice que j’ai appris à connaitre dans l’un des plus grand pays producteur, la Grenade.

Jusque-là, l’odeur de la muscade m’évoquait la purée de pommes-de-terre, vu que c’était le seul plat dans lequel j’en mettais. A présent, l’odeur de la muscade m’évoque le virgin piña colada (la version sans alcool, car je ne bois pas d’alcool) que j’adore. Cette épice qu’on touchait très rarement en Suisse est devenue l’épice que nous utilisons le plus !

On en met partout, boissons, confitures, yaourts, chocolats chauds/froids ainsi que dans certains repas. Ça donne un petit goût qui manque quand on l’oublie.

Pour ceux qui sont tentés de tester, voici quelques exemples où on peut en mettre :

  • Boissons : rhum punch, piña colada et autres cocktails. Un peu de noix est râpée au-dessus, pour la déco et le goût
  • Chocolat chaud/froid : mélangé au chocolat en poudre & cannelle, ça vous fera une excellente boisson
  • Cake et gâteaux : on en utilise dans les pains d’épices, mais on peut en mettre dans plein d’autres cakes ! Elle se marie  par exemple très bien à la noix de coco et à l’ananas
  • Confitures : elle fait partie des ingrédients pour la recette de confiture à la noix de coco. Qui dit en passant est excellente, mais faite maison, ne se garde malheureusement pas longtemps, car la noix ne se mélange pas au jus, et se met à fermenter.
  • J’ai fait de la confiture d’ananas et j’ai ajouté de la noix ainsi que du macis (la partie rouge de la muscade). Ce fut un délice !
  • Yaourt : on en a mis dans les yaourts piña colada (coco & ananas), c’était très bon !
  • Repas : la noix se marie avec beaucoup de choses, pas seulement les patates. Il faut essayer.

A noter qu’il ne faut pas en mettre trop, une quantité exagérée devient nocive pour notre corps.

 
Comments