Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎Infos‎ > ‎

La Sargasse

publié le 19 févr. 2018 à 10:03 par admin Olena   [ mis à jour : 30 sept. 2018 à 12:43 ]

La Sargasse est une algue brune, qui flotte en forme libre, tapis ou traînées, à la surface de l’Atlantique. Nous avons croisés de nombreuses traînées de plusieurs centaines de mètres ainsi que des tapis énormes qui dérivaient. Normalement, cette algue vit dans la mer des Sargasses, une partie de l’Atlantique.

Depuis 2011 les Caraïbes en sont envahis, c’est plusieurs dizaines de milliers de tonnes de sargasses qui s’échouent sur le littoral. La plage de Bathsheba à la Barbade était un bon exemple, c’est horrible et ça pue et il y en a un tapis de plus d’un mètre de haut. Certains disent que cette prolifération est la suite du réchauffement climatique, d’autres que c’est les apports de nutriments de l’agriculture intensive et un lessivage des sols important suite à la déforestation intensive de l’Amazonie (certaines Sargasses viennent du golfe de l’Amazone) et de la destruction de la mangrove à l’embouchure du fleuve. Ce qui est certain, c’est que c’est l’action des humains qui amène à ces changements.

En attendant, ce phénomène a des conséquences économiques importantes, il affecte le tourisme qui représente une grosse partie de l’économie antillaise, car certaines plages sont fermées. Niveau écosystème, ce n’est pas bon non plus, certaines tortues ne peuvent accéder à leur plages pour y pondre leurs œufs, sachant qu’une tortue va pondre à l’endroit où elle est née. Et si certaines tortues ont réussi, c’est les jeunes tortues qui ne peuvent rejoindre la mer. De nombreuses espèces de poissons meurent à cause de ces grands bancs d’algues échoués. Et pour finir, ce problème mène également à des problèmes sanitaires importants, les locaux ont des irritations suite à ce que dégagent ces algues, et la baignade parmi elles peuvent causer des démangeaisons cutanées.
Le ramassage de ces algues nécessite beaucoup de main d'oeuvre pour le faire à la main ou des engins chers qu'ils ne possèdent pas forcément.
Comments