Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

Carriacou, Hillsborough – Sandy Island

publié le 28 juil. 2018 à 23:32 par admin Olena

Carriacou fait partie du pays de Grenade, il nous faut donc faire la clearance d’entrée. Stéphane me pose à la jetée des dinghys, où nous pouvons constater qu’il est en mauvais état et que nous ne visiterons pas cette ville en famille en y allant en annexe.

Je me rends d’abord à l’immigration, petit bureau très climatisé, mais sans fenêtre, les ouvertures sont fermées par des petits volets métalliques horizontaux ! Apparemment ils ne connaissent pas les avantages de l’isolation.
Comme d’habitude, on remplit des formulaires et attend énormément de temps. L’organisation des fonctionnaires ici n’est pas comparable à l’organisation en Europe. Ici on utilise encore beaucoup le papier carbone ! Ils ont des ordinateurs, tapent dessus mais on ne sait pas ce qu’ils y font vraiment. Des feuilles sont agrafées aux formulaires et rejoignent des énormes piles de formulaires.

Ensuite on passe dans un autre bureau de l’autre-côté de la rue, il faut remettre un formulaire et payer. Sur quoi on me remet un formulaire à amener au guichet d’en face, où je dois payer à nouveau ! Voilà, quelques heures plus tard c’est fait, nous sommes en règle et pouvons descendre notre pavillon jaune.

Quelques kids-boats se sont arrêtés à Sandy Island et nous ont fait envie. On lève l’ancre et on y va, c’est juste à côté. Ça se trouve dans un parc national et on nous a dit qu’il fallait prendre les corps morts. A notre arrivée, un bateau était déjà à un corps mort, le skipper resté sur le bateau alors que le reste de l’équipage était sur l’île. Il ne restait que 2 corps morts, où sont passé tous les autres ? Ça ne nous mettait pas en confiance d’en prendre un, surtout par ce vent.
On s’est attachés, Stéphane a sorti son masque et est allé voir, mais on ne peut pas tout contrôler.

Au bout d’un certain temps d’observation, on s’est rendus sur l’île, qui entre-temps a été désertée. On s’est promenés, c’est vraiment un chouette endroit pour y faire un BBQ entre copains. Stéph et moi étions toujours en train d’observer OLENA, les enfants savaient que si le corps mort cédait, on les abandonnait sur l’île le temps d’aller récupérer le bateau avant qu’il s’échoue. Heureusement, ce n’est pas arrivé ! Après-coup, plein de copains nous ont dit y avoir ancré, ce n’est pas interdit. On le saura pour la prochaine fois.

Après notre halte à Sandy Island, nous nous sommes rendus à Tyrell Bay un peu plus loin. C’est une grande baie avec beaucoup de bateaux ! Il n’a pas été facile d’y ancrer, car trop près des autres bateaux, de corps morts ou sur des épaves ! Nous y avons retrouvé certains kids-boat !

Comments