Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎

Attention : « big washes »

publié le 8 sept. 2018 à 23:38 par Sailing Olena

Un jour alors que Stéphane était dans un des moteurs, j’entends à la VHF une information comme quoi des « big washes » arrivaient sur le mouillage de St. George’s. J’avais compris « washers » et tout comme pour « washes », je n’avais aucune idée de ce que ça pouvait bien être. Je regarde le ciel, un peu gris mais rien de bien terrible. Avec ce mot je m’imaginais quelque chose avec douche et trouvait bizarre que quelqu’un informe sur le canal d’appel des plaisanciers pour informer un grin. Comme j’avais du linge qui devait être sec, je suis allée le dépendre, sait-on jamais ce qui va nous arriver dessus.

Au retour avec une partie de mon linge je vois des vagues déferlantes nous arriver dessus. Elles n’étaient pas bien hautes, peut être 1m, mais très courtes. J’ai eu à peine le temps d’avertir Stéphane qui avait ses outils sur les escaliers arrière, exactement là où les déferlantes arrivaient, pour qu’il se rue dessus pour les empêcher de tomber par-dessus bord.

Olena s’est mis à s’agiter en tous sens. Les caisses de pièces et outils que Stéphane avait empilées sur le pont sont tombées, l’une s’est juste coincée vers une des ouverture du filet & cagnard de l’écoute (corde) de la voile avant ce qui a empêché aux outils d’une autre caisse qui s’est ouverte en tombant, de passer par-dessus bord. Plusieurs choses sont tombées dans le bateau. Nous avons juste perdu quelques fèves de cacao que je faisais sécher sur le pont, ce qui est bien peu compte tenu de tous les outils que j’ai trouvé éparpillés autour du pont.

Lors du passage de ses déferlantes, on voyait les bateaux autour de nous s’agiter en tous sens, c’était impressionnant. Nos amis GRAN LARGO, mouillés à peine 500m plus au sud, ont vu passer les déferlantes mais elles ne sont pas passées vers leur bateau.

Ce phénomène était très probablement dû à un petit tremblement de terre. Cyliane nous a raconté avoir senti un tremblement ce jour-là alors qu’elle était au camp.

Comments