Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2017 Méditerrannée‎ > ‎

25.10.2017 Torrevieja – Cala cerrada (Cabo Tiñoso)

publié le 30 oct. 2017 à 05:18 par Sailing Olena   [ mis à jour : 30 sept. 2018 à 11:20 ]

C’est lors d’une journée presque sans vent que nous sortons du port. Notre but étant d’être début décembre aux îles Canaries, la direction est le sud, le plus loin possible. C’est donc au moteur que nous passons de petits caps et les fermes de poissons. Nous avons fait une halte au port de Cartagena pour faire le plein de Diesel. Le port est immense, il y a plusieurs marinas et 2 gros paquebots amarrés à l’avant de 2 marinas. Aucune idée où se trouvent les pompes, c’est par VHF que nous nous informons. « Tournez à l’arrière du paquebot Crystal Symphony » qu’ils nous disent. Toujours rien en vue, malgré que j’étais sur le toit munie de mes jumelles. Il y avait des gens sur des bateaux au port qui nous ont montré où passer, car la pompe est au milieu des 2 marinas et il faut zigzaguer entre les pontons de l’une d’elle pour y accéder ! En faisant le tour du paquebot, nous avons eu le temps d’admirer ce beau bateau, Elina de compter qu’il manquait de canots de survie pour les milliers de passagers que compte le paquebot et nous d’expliquer que les tonneaux entassés à côté sont des canots de survie gonflables.

C’est alourdi de plusieurs centaines de litres de Diesel que nous quittions le port de Cartagena. L’endroit vu de la mer n’est pas très beau. Ils ont coupé une montagne en escalier apparemment pour faire de la place pour un port de cargos, d’une raffinerie etc.... C’est simplement moche ! Il y a des forts de différentes époques des deux côtés de l’entrée du port, à l’un des fort assez vieux a été ajouté une tour en béton d’un blanc qui perd sa couleur. Très moche ! Bon, les forts sont pas censés être beaux, mais de protéger.

Moins de 2 heures plus tard, nous arrivions dans une petite crique superbe, où nous nous mettions à une bouée à côté d’un bateau allemand.

Comments