Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2017 Méditerrannée‎ > ‎

25-28.10.2017 Quelques jours de vacances au Cabo Tiñoso

publié le 30 oct. 2017 à 05:45 par admin Olena   [ mis à jour : 30 sept. 2018 à 11:23 ]

Comme nous sommes arrivés à la fin de l’après-midi, nous avons de suite descendu l’annexe pour rejoindre la plage de gravier où les enfants ont joué. La plage n’est pas très large, des ados allemands jouaient tout à droite alors que des promeneurs nudistes étaient de l’autre côté. En nous approchant des ados j’explique aux enfants que dans des endroits aussi reculés, c’est normal de voir des gens nus et qu’il n’y a pas à faire de commentaires, et qu’il faut se comporter tout à fait normalement. Ils ont complétement ignorés ces gens et aucun commentaire n’a fusé, fort heureusement car c’était des français et comme j’étais seule avec les enfants, ils me parlent en français !
Par contre, ils n’ont pas pris contact avec les ados, un peu trop âgés à leur goût.

Le lendemain, les allemands étaient partis, et nous en avons profité pour prendre leur bouée, plus proche de la plage et mieux protégée.
J’ai aussi sorti la tondeuse pour couper les cheveux de Timeo et de Stéphane. Nous sommes allés sur le trampoline avec Timeo, pensant que les cheveux allaient tomber dans l’eau à travers le filet. Résultat, il y avait des cheveux sur tout le bateau ! Les cheveux étaient un peu longs et restaient sur le trampoline, le peu de vent qu’il y avait a fait le reste. J’étais donc bonne à gicler le bateau !  Munis de cette expérience, c’est sur la plage arrière que j’ai coupé les cheveux de Stéphane !
Après l’école, les enfants se sont baignés autour du bateau, et nous sommes retournés, tous les 5 cette-fois, sur la plage. Stéphane en a profité pour s’entraîner un peu avec son drône.

Le surlendemain, c’était baignade à nouveau et Stéphane a plongé pour aller nettoyer les hélices. Les crustacés se collent partout sous un bateau, et les hélices en étaient pleines. D’ailleurs nous avions remarqué la lenteur à régir entre marche arrière et marche avant, car les pales doivent pivoter pour être efficace dans l’autre sens.

Puis il a pu plonger une nouvelle fois, car en tournant l’échelle, que nos vendeurs avaient montée à l’envers, une pièce est tombée à l’eau. Il a pu ainsi voir un peu ce spot de plongée, car là aussi, tous les jours nous voyions passer les bateaux de plongée.

Le soir, l’équipage du voilier anglais La perla, à la bouée d’à côté, Paula & Nick, sont passés prendre l’apéro, ce fut bien sympa et à nouveau, plein d’échanges de bons tuyaux !

Comments