Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2017-18 Gibraltar-transat‎ > ‎

Visite des alentours

publié le 4 févr. 2018 à 09:39 par admin Olena   [ mis à jour : 30 sept. 2018 à 12:54 ]

Comme aucun autre bateau de l’Odyssey arrivait le lendemain de notre arrivée, nous en avons profité pour visiter les alentours avant le départ de Dieter. Un taxi nous attendait au Yacht Club où nous avions laissé l’annexe et attendu le temps que Stéphane remplisse les papiers pour en devenir membre. Il nous proposait un tour de l’île, mais le prix du taxi fut excessivement cher, 250€ pour la journée ! Bienvenue aux Caraïbes ! Dieter ne voulait pas d’un tour de l’île, plutôt d’une demi-journée et visite d’une distillerie de Rhum. Nous nous sommes rendus au nord de Bridgetown pour visiter le centre touristique de la distillerie Mount Gray, un des rhum local.
Les visites se faisaient en groupe, nous avons d’abord eu droit à avoir quelques explications sur l’histoire de la canne à sucre à la Barbade jusqu’à la fabrication du rhum local. Nous avons pu goûter la mélasse, qui n’a pas le goût de celle qu’on peut acheter chez nous, ici elle est amère et pas très douce. Apparemment, elle est bonne pour la santé ! Puis nous avons vu un petit film pour finir vers le coin dégustation, où la guide remplissait nos verres sans arrêt pour goûter plein de rhum différents, en nous expliquant bien les différences entre chaque. D’abord nous le sentions, essayant de trouver les différents arômes qui s’en dégagent (fruits, caramel…) puis nous goûtions. Ce fut super intéressant, même pour moi qui ne bois pas d’alcool. Je les ai tous goûtés, Dieter et Stéphane ont fini mes verres. Puis nous sommes passés au bar, où nous avons continué de déguster leurs rhums et cocktails. C’était un peu ennuyant pour les enfants, mais ils ont été super.

Au retour, le chauffeur nous a fait passer par la Rihanna drive, c’est la rue dans laquelle la chanteuse a grandi, nous avons pu faire quelques photos de sa maison.

Puis nous nous sommes arrêtés dans une fabrique de cigares. J’étais assez rétissante, mais bon, on y est, on y va, et surprise, ce fut super intéressant. On se croyait dans un film de la Havane, les femmes fabriquant des cigares à la main, dans une grande salle au chaud. Elles ont eu très plaisir à la visite des enfants et nous ont tout montré. La Barbade n’a pas de plantation de tabac, c’est importé de Cuba et Costa Rica, il est donc surprenant d’avoir des cigares faits à la Barbade.

Le taxi nous a déposés au centre-ville, nous délestant de 125€, d’où nous avons continué notre visite à pied. Il y a plein de petits stands vendant des fruits, légumes bibelots. Stands fabriqués parfois avec un chariot de supermarché surmonté d’une planche.

A notre retour au Yacht Club, il s’est mis à pleuvoir et nous voulions nous rendre à un bar boire quelque chose le temps que ça passe. Nous étions tombés au Boatyard, une sorte de Club, où on paye une entrée de 25€ par personne (Elina et Cyliane également), mais 20€ sont crédités sur une carte pour payer les consommations. Ce ne fut pas bon marché, mais ce fut très sympa. Nous étions un peu tard pour aller nager avec les tortues (c’est à côté de notre mouillage), mais nous avions tout le reste, la plage, les parasols, les chaises longues, les trampolines sur eau, sauter dans l’eau avec une corde (genre Tarzan)… Les enfants se sont régalés. D’habitude, les loulous réclament qu’ils préfèrent la piscine à la plage, et là, dès le lendemain ils nous demandaient quand nous retournions à cette « piscine ».

Comments