Blog‎ > ‎Laure‎ > ‎2017-18 Gibraltar-transat‎ > ‎

Petits bobos

publié le 28 janv. 2018 à 13:59 par Sailing Olena   [ mis à jour : 30 sept. 2018 à 12:49 ]

La plaie de Stéphane s'est bien fermée, mais 8 jours plus tard, elle a commencé à s'infecter. Il est enflé jusqu'au pied, et le pourtour de la plaie est rouge. Heureusement, notre pédiatre nous a bien organisé notre pharmacie de bord, les antibiotiques et bains de pieds dans l'eau salée font effet.

Quant à moi, ce sont le bras et les orteils. A Mindelo, je faisais l'andouille avec Timeo et une vague m'a fait basculer, je me suis retenue du bras contre un coin, pendant quelques heures j'ai bien cru m'être cassé le bras. Heureusement, ce n'était qu'une grosse contusion.

En tirant sur les amarres pour tirer notre bateau plus près du ponton, un à-coup de cordage m'a fait glisser et j'ai frappé mon pied droit nu violement contre la barre métallique du bord du ponton. Résultat, un orteil bleu-violacé et près du double de l'épaisseur. C'est l'orteil que je m'étais déjà cassé, là je ne pense pas qu'il le soit à nouveau, malgré que la douleur soit plus forte.

De nuit après nos grosses pluies, j'ai chaussé mes crocs, pour ne pas être pieds nus sur le bois mouillé. Voilà que je glisse en bas des escaliers et me tape fortement contre le rebord de la porte. Et voilà un deuxième orteil bleu-violacé et du double d'épaisseur, à l'autre pied cette-fois. J'aurais mieux fait d'être restée pieds nus, je n'aurais pas glissé!

Comments